Grandvillars (90) : une famille victime d'une sévère intoxication au monoxyde de carbone

Les pompiers du Territoire de Belfort interviennent pour une intoxication au monoxyde de carbone. / © Marcel Rossez
Les pompiers du Territoire de Belfort interviennent pour une intoxication au monoxyde de carbone. / © Marcel Rossez

Les pompiers du Territoire de Belfort sont intervenus ce mardi 14 janvier 2020 au domicile d'une famille. Quatre personnes ont été transportées vers le centre hospitalier de Trévenans. 

Par Sophie Courageot

L'alerte a été donnée par la famille elle même vers 9 heures. Dans cette maison particulière de la rue du général Leclerc, les pompiers ont relevé un taux de 500 ppm (part par million) de monoxyde de carbone. Au delà de 400 ppm, le gaz CO provoque des maux de tête intenses, et peut mettre en danger de mort les personnes au bout de trois heures.

Les pompiers ont pris en charge les victimes, un couple et ses deux enfants dont une adolescente de 15 ans. Les victimes n'arrivaient plus à bouger au moment de leur appel, confie un pompier qui évoque une intoxication majeure au monoxyde de carbone. Leur prise en charge ne nécessitera pas le placement en caisson hyperbare. Une cinquième personne qui se trouvait sur place n'a pas été transportée vers le CH de Trévenans. 25 pompiers sont intervenus sur cette intoxication sans doute liée à un problème avec une chaudière au gaz. 
 
Un détecteur de monoxyde de carbone peut sauver des vies. / © Jean-Marc Loos - maxPPP
Un détecteur de monoxyde de carbone peut sauver des vies. / © Jean-Marc Loos - maxPPP


Le monoxyde de carbone est responable chaque année d'une centaine de décès en France.

Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone est indétectable. Il se dégage des appareils utilisant des combustibles (gaz naturel, bois, charbon, fuel, butane, propane, essence ou pétrole etc.) comme les radiateurs, cheminées, chauffe-eau, chaudières ou de cuisson. La présence d'un déctecteur est fortement recommandée si vous utilisez ce type d'appareil. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus