Grandvillars: un incendie d'origine criminelle fait deux blessés

C'est ce pavillon qui a pris feu cette nuit à Grandvillars. L'origine de l'incendie serait criminelle. / © Adrien Gavazzi
C'est ce pavillon qui a pris feu cette nuit à Grandvillars. L'origine de l'incendie serait criminelle. / © Adrien Gavazzi

Cette nuit un incendie s'est déclaré dans un pavillon de Grandvillars. L'occupant des lieux, un homme de 60 ans, a été emmené à l'Hôpital de Metz. Il souffre de brûlures au 2ème degré aux jambes et aux mains. Un pompier a été légèrement intoxiqué. Le feu serait d'origine criminelle. 

Par Clément Jeannin

D'après plusieurs témoins, un voisin a été menotté par les forces de l'ordre cette nuit, il aurait avoué avoir mis le feu. Ce dimanche-matin, les pompiers et les services de gendarmerie avaient pour consigne de ne pas s'exprimer face à la presse. C'est le Parquet de Belfort qui est désormais en charge du dossier.

Il était 02h28 précisément quand les pompiers de Belfort ont été contactés pour un départ de feu dans un pavillon de 70m² dans la commune de Grandvillars. Il a fallu, à la trentaine de soldats du feu, batailler toute la nuit pour éteindre l'incendie.
Incendie d'un pavillon à Grandvillars
Dans la nuit de samedi à dimanche à Grandvillars, un incendie vraisemblablement d'origine criminelle a causé des brûlures au 2ème degré à l'occupant des lieux.




Sur le même sujet

Un troupeau de vaches laissé à l'abandon à Sain-Vit

Près de chez vous

Les + Lus