Il n'est toujours pas possible de se baigner dans l'étang du Malsaucy

Aucun baigneur dans l'étang du Malsaucy à Belfort en attendant le résultat des analyses / © France 3 Franche-Comté : Yann Schmitt
Aucun baigneur dans l'étang du Malsaucy à Belfort en attendant le résultat des analyses / © France 3 Franche-Comté : Yann Schmitt

Et ça tombe mal alors que le soleil revient. Depuis jeudi 21 juillet, baignade et activités nautiques sont interdites dans le plan d'eau du Territoire de Belfort. Le département mène une enquête épidémiologique. Une soixantaine de vacanciers ont été victimes de gastro-entérite et vomissements. 

Par Sophie Courageot

Des algues bleues dans l'étang du Malsaucy. Il y en a tous les ans lorsque le mercure monte. Mais les résultats des analyses effectuées en fin de semaine dernière par l’Agence Régionale de Santé (ARS) concluent à l’absence totale de toxines dans l'eau de baignade. On pourrait donc en théorie ressortir seaux, maillots de bain et bateaux gonflables. 

Le conseil départemental préfère appliquer le principe de précaution. Pour rouvrir les activités nautiques, le département attend le résultat d'autres analyses qui pourraient expliquer les nausées et gastro de personnes ayant fréquenté la plage en début de semaine dernière, principalement des enfants.

Etang du malsaucy : de nouvelles analyses sont en cours
Les algues bleues ont été mises hors de cause. De nouvelles analyses ont lieu après une soixante de cas de nausées et vomissements chez des vacanciers ayant fréquenté le site. Avec Caroline Valdemaire, Responsable base nautique et loisirs au Malsaucy - Marie-Claude Chitry-Clerc, Vice-présidente en charge de l'environnement, du tourisme et de la culture. Reportage V.Hirson et Y.Schmitt.


Plusieurs prélèvements ont été effectuées aujourd'hui sur le plan d'eau, dans les sanitaires, les douches, et les points d'eau potable. Les résultats seront connus pour partie le 27 juillet et en totalité le 29 juillet. La restauration de la boutique Pause Nature a été mise hors de cause.

Une enquête épidémiologique est menée également auprès des personnes ayant présenté des symptômes et une autre auprès des centres de vacances ayant amené des groupes d’enfants se baigner. Les résultats de ces investigations devraient être connus d’ici mercredi 27 juillet, indique la préfecture. 

Devant des troubles de santé particuliers suivant la fréquentation d’un lieu de baignade, il est conseillé de consulter son médecin traitant ou de contacter le centre 15.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus