• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dans le Territoire de Belfort, les médecins débordés par l'épidémie de grippe

Une patiente atteinte de grippe se fait vacciner, fin janvier 2019 (photo d'illustration). / © JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES / AFP
Une patiente atteinte de grippe se fait vacciner, fin janvier 2019 (photo d'illustration). / © JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES / AFP

En cette hiver 2018-2019, la grippe sévit en Franche-Comté, qui se trouve la deuxième ex-région la plus touchée par l'épidémie. Dans le Territoire de Belfort particulièrement, les médecins débordés doivent parfois réorganiser leur temps de travail pour prendre en charge les nombreux patients.

Par V.P. avec Vanessa Hirson

Souffrante, Myriam tente depuis une semaine de se soigner elle-même. Malheuresement pour cette habitante de Menoncourt, tout près de Belfort, les symptômes se sont aggravés et elle se voit contrainte de pousser la porte du cabinet de son médecin. "Depuis dimanche dernier, j'ai de la toux, le nez qui coule, des maux de tête et des courbatures," énumère-t-elle devant la praticienne.

Après examen médical, le diagnostic tombe : Myriam a attrapé une bonne grippe. Interne en médecine, Laure Vandevelde lui prescrit un sirop à avaler plusieurs fois par jour. "Depuis début janvier, ici les grippes c'est tous les jours. 10 à 20 patients par jour même, confie-t-elle. C'est une épidémie, c'est un virus qui se propage très vite, même les personnes vaccinées peuvent le contracter. Le vaccin n'est pas efficace à 100%, même s'il protège les populations à risque."
 

Une réorganisation face à l'afflux de patients

Face à cette forte affluence, les médecins du cabinet médical de Menoncourt se sont réorganisés. L'un d'eux a annulé ses vacances pour prendre des consultations, et certains patients sont invités à se déplacer plus tard. "C'est vrai que pour limiter l'afflux exceptionnel de patients en ce moment - on a presque connu une hausse de 50% de notre activité - on demande aux gens, pour un renouvellement de traitement de décaler leur rendez-vous," avoue Pierre Bobey, médecin généraliste.

Pour éviter d'attraper la grippe, le ministère de la Santé recommande plusieurs gestes simples. Il est préconisé de se laver régulièrement les mains, éviter de s'embrasser et utiliser des mouchoirs jetables.

 
Épidémie de grippe : les médecins du territoire de Belfort débordés
Intervenants : Myriam, patiente; Laure Vandevelde, interne en médecine; Pierre Bobey, médecin généraliste. - France 3 Bourgogne-Franche-Comté - Reportage : Vanessa Hirson et Jean-Stéphane Maurice. Montage : Mehdi Bensmaïl.

 

Sur le même sujet

Bourbon-Lancy : la saison est fortement compromise après l’incendie des thermes

Les + Lus