Cet article date de plus de 3 ans

Bermont se retire des Cités de caractère de Bourgogne-Franche-Comté

La commune de 400 habitants était la seule du Territoire de Belfort à être inscrite au label. 

L'église Saint-Laurent de Bermont figure dans la liste des Monuments historiques
L'église Saint-Laurent de Bermont figure dans la liste des Monuments historiques
'église, sur son promontoire rocheux, guide le visiteur y compris de nuit pour rejoindre ses ruelles. Vous aurez alors quitté le monde des grands axes pour trouver un village paisible, où architectures modernes et patrimoine ancien composent avec harmonie un ensemble sympathique. »

C'est ainsi qu'est présentée la commune de Bermont, dans le Territoire de Belfort, sur le site des Cités de caractère de Bourgogne-Franche-Comté. Mais pour combien de temps encore ? 

La municipalité, dirigée par Jean Rosselot (par ailleurs vice-président de la communauté d'agglomération belfortaine et figure majeure de la droite dans le département), s'engage dans un processus de retrait du label. Bermont y figurait depuis trois ans. 

700 € par an


La raison : trop cher pour un village de 400 habitants, estiment le maire et son premier adjoint. La commune doit débourser environ 700 € par an à l'association en charge du label. 

Du côté des Cités de caractère de Bourgogne-Franche-Comté, on affirme n'avoir pas encore reçu l'avis du conseil municipal actant le retrait. Quand celui-ci sera effectif, le Territoire de Belfort ne comptera plus aucune commune inscrite au label

Dans le département, il existe un précédent : la petite ville de Giromany s'était retirée des Cités comtoises de caractère en 1995. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie