Quel avenir pour le site d'alstom transport à Belfort ?

Aujourd'hui les actionnaires d'Alstom doivent entériner la cession du pôle énergie du fleuron industriel français au conglomérat américain General Electric. Alstom entend désormais se concentrer sur les transports, cette branche n'a pas été vendue à General Electric.

© Frédéric Buridant
L'État avait tout d'abord négocié avec les deux groupes en défendant les intérêts stratégiques de la France. L'assemblée générale extraordinaire devrait cependant valider la cession des activités d'Alstom. Ceci pour 12.35 milliards d'euros.

Alsom doit maintenant regarder vers l'avenir et c'est dans le secteur des transports qu'un équilibre devrait être trouvé.
Les syndicats redoutent pourtant une suppression de 300 postes dans ce secteur. 300 sur 600.

À Belfort, les inquiétudes sont sérieuses. Le carnet de commandes est vide.

Reportage Lucile Burny et Frédéric Buridant.
durée de la vidéo: 01 min 29
Alstom : un jour important

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
alstom
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter