Une rave party rassemble un millier de personnes dans le Doubs, à Mancenans

Publié le Mis à jour le
Écrit par R.A.

Dans le Doubs, un millier de festivaliers se sont rassemblés ce dimanche 17 avril pour une rave party, organisée sans autorisation, à Mancenans.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

La musique techno a résonné dès le lever du jour, ce dimanche 17 avril, en pleine nature, à Mancenans, un village du Doubs. Un millier de festivaliers, informés par les réseaux sociaux, étaient arrivés dans la nuit pour participer à la rave.

Le rassemblement était attendu depuis quelques jours, pour le weekend de Pâques, quelque part dans l'Est de la France.

En fin de semaine, à titre préventif, les préfectures de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort avaient pris des arrêtés interdisant un tel rassemblement.

Les organisateurs avaient tenté d'installer leur matériel dans le Jura, avant d'être refoulés par la gendarmerie. C'est finalement dans le Doubs que la rave party se déroule. Elle devrait s'achever lundi, en fin de matinée.

"On vient là parce qu'on a envie d'exister tout simplement", explique l'un des organisateurs, "c'est notre plaisir, c'est la musique qu'on aime. "

Une trentaine de gendarmes sont sur place pour assurer la sécurité. 

Faute de demande d’autorisation par les organisateurs, les services préfectoraux précisaient dans leurs arrêtés : “aucun engagement de bonnes pratiques n’a été pris par le ou les organisateurs, ni aucune garantie de sécurité, de salubrité, d'hygiène et de tranquillité publique, ou encore d'autorisation d’occuper le terrain ou le local délivrée par le propriétaire ou le titulaire du droit réel d’usage”. 

Selon la réglementation et le code pénal,  le non-respect des mesures d'interdiction est passible des sanctions prévues par le code pénal, notamment la confiscation du matériel de sonorisation.

      

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité