VIDÉO. JO 2022 : découvrez les sites des compétitions des athlètes francs-comtois

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sarah Rebouh, à Zhangjiakou - Chine

La cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques 2022 a lieu ce vendredi 4 février à Pékin. Les épreuves commencent le lendemain pour nos Francs-Comtois. En attendant, on vous fait découvrir en images les installations du ski nordique.

Les 24ème Jeux Olympiques d'hiver se déroulent actuellement à Pékin, et dans les montagnes environnantes à Zhangjiakou, lieu où sont situés les sites des épreuves nordiques.

Ces installations intéressent particulièrement les Francs-Comtois membres des équipes de combiné nordique, biathlon et saut à ski. Au total, huit athlètes originaires de notre région sont dans les starting-blocks.

Toutes et tous ont salué la qualité des infrastructures sportives situées à 1650 mètres d'altitude. "Ce qui m’a impressionnée, c’est l’espèce de soucoupe volante au-dessus du tremplin, c’est immense" a déclaré Josephine Pagnier, professionnelle du saut à ski et pensionnaire du Risoux-Club de Chaux-Neuve (Doubs). On confirme ses propos, le bâtiment représentant un sceptre chinois est particulièrement grandiose, surtout à la nuit tombée.

"Le site est magnifique" a partagé la Jurassienne Anaïs Bescond, sur les réseaux sociaux. Quentin Fillon-Maillet, biathlète en lisse pour plusieurs médailles à Pékin et dont la première course aura lieu samedi 5 février en relais mixte, a quant à lui déclaré : "Agréablement surpris par ce magnifique site ainsi que par les bonnes conditions. Le profil de la piste me correspond et le dépaysement est total. Les quelques jours d’entraînement suffiront pour se préparer au mieux en vue de la première course samedi pour le relais mixte ! Comme un gamin au pied du sapin le 25 décembre, j’ai hâte de débuter les courses."

Découvrez les sites des épreuves de ski nordique : 

Images : Sarah Rebouh
Montage : Éric Debief

Les équipements dédiés au ski nordique peuvent accueillir environ 6 000 spectateurs. Malheureusement, les gradins seront bien vides lors des épreuves et les athlètes ne pourront pas profiter d'encouragements en direct. 

Pour rappel, une autre athlète venue de Franche-Comté, Tifany Huot-Marchand originaire de Belfort, est en lisse pour les JO en short track. Elle est basée à Pékin, situé à 190 km de notre base de Zhangjiakou. Nous n'avons pas encore pu découvrir ces installations.

Suivez les Jeux Olympiques de Pékin 2022 avec France 3 Franche-Comté, en direct de Chine, par ici.