Vins du Jura : l'avenir de la consigne est bio

Le Clus'Ter Jura est une structure spécialisée dans l'accompagnement de projets de développement économique local et durable. Les idées peuvent être totalement nouvelles ou s'inspirer de pratiques passées et qui ont disparu. C'est le cas pour la réutilisation des bouteilles après lavage qui sera prochainement mise en place en Franche-Comté. / © Florence Petit
Le Clus'Ter Jura est une structure spécialisée dans l'accompagnement de projets de développement économique local et durable. Les idées peuvent être totalement nouvelles ou s'inspirer de pratiques passées et qui ont disparu. C'est le cas pour la réutilisation des bouteilles après lavage qui sera prochainement mise en place en Franche-Comté. / © Florence Petit

C'est une petite révolution dans le recyclage du verre. Il sera bientôt possible dans le Jura d'acheter des bouteilles de vin consignées. La mise en place de la consigne sur le territoire permettrait d’éviter l’émission de 2400 tonnes de CO2 tout en créant une dizaine d’emplois locaux.

Par Clément Jeannin

L’Espace Communautaire Lons Agglomération a été retenu territoire « zéro déchet zéro gaspillage » lors de l’appel à projets de fin 2014. L’objectif est de réduire le plus possible la production de déchets et de valoriser au mieux ceux qui n’ont pu être évités.

Comptant pour la moitié du poids total des emballages ménagers, les contenants en verre sont une source importante de déchets pouvant être évités.

Le vignoble du Jura occupe toute la diagonale du département, allant de Salins-les-Bains à Saint-Amour. Chaque année, ce sont en moyenne 10 millions de bouteilles de vin qui y sont produites, dont 60% sont consommées localement. La mise en place de la consigne sur le territoire permettrait d’éviter l’émission de 2400 tonnes de CO2 tout en créant une dizaine d’emplois locaux. De quoi susciter l’intérêt du Clus’Ter Jura.
C'est bio de laver ses bouteilles !
Dans le Jura à partir du mois de septembre certains vignerons recycleront des bouteilles de vin lavées et nettoyées. Ce sera plus bio! Avec les témoignages de Sylvain Lepoutre, Clus'Ter Jura , de Stéphane Pernet, négociant en vins et de Valentin Morel, viticulteur à Poligny - Thierry Chauffour et Florence Petit

 

Sur le même sujet

Affaire Maëlys : l'avocat du suspect conteste la chronologie du procureur

Près de chez vous

Les + Lus