• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Vins : pourquoi le blanc séduit de plus en plus ?

Les ventes de vin blanc sont à la hausse. / © Yoann Etienne / France 3 Bourgogne
Les ventes de vin blanc sont à la hausse. / © Yoann Etienne / France 3 Bourgogne

Le vin blanc est de plus en plus prisé par les Français. En l'espace de 10 ans, les ventes ont augmenté de 4,5 % dans les supermarchés. Un phénomène qui se vérifie en Bourgogne.

Par M. F.

Le vin blanc a le vent en poupe. Le phénomène n'est pas seulement bourguignon, mais aussi national. Selon une étude récente du cabinet IRI, en l'espace de 10 ans les ventes de vin blanc ont bondi de 4,5% dans les supermarchés. Une tendance qui ne surprend pas les professionnels.

"On propose évidemment plus de vin blanc puisque la tendance est là. Elle est aussi plus au poisson. Donc l'accord se fait parfaitement", détaille Marie Campin, la patronne de la brasserie Le Schaeffer à Auxerre.
 
Vins : pourquoi le blanc séduit de plus en plus ?
Le vin blanc est de plus en plus prisé par les Français. En l'espace de 10 ans, les ventes ont augmenté de 4,5 % dans les supermarchés. Un phénomène qui se vérifie en Bourgogne.  - France 3 Bourgogne - Sébastien Kerroux, Yoann Étienne, Valérie Jonnet
 

Deux tiers de la production en Bourgogne

Un phénomène dont pourrait profiter le vignoble bourguignon. Aujourd'hui, les blancs représente 62 % de la production de vin de Bourgogne. À Chablis, le cépage chardonnay gagne du terrain.

"Le vignoble chablisien a augmenté sa surface de plus de 10 % depuis dix ans, précise Frédéric Guéguen, viticulteur à Chablis. Aujourd'hui, il n'y a pas d'accroissement de stocks. Le vin est vendu d'une année sur l'autre. Il y a vraiment un engouement autour des vins de Chablis et la tendance est croissante dans ce sens là."

Si le vin blanc est à la mode, soyez tout de même raisonnables. Il est à consommer avec modération.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

General Electric : l’intersyndicale dépose une plainte sur l’état psychologique des salariés de Belfort

Les + Lus