• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Yonne : ce n’est pas un loup, mais un chien qui a attaqué un troupeau à Athie

Le loup est présent dans le massif du Jura. / © Klaus-Dietmar Gabbert - AFP
Le loup est présent dans le massif du Jura. / © Klaus-Dietmar Gabbert - AFP

Un troupeau de moutons a été attaqué par un animal dans la commune d’Athie, à une cinquantaine de kilomètres d’Auxerre. Des expertises viennent de confirmer que le loup n’est pas en cause.
 

Par B.L.


L’attaque avait eu lieu dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 décembre 2018 dans un élevage de moutons, situé à Athie, près d’Avallon. Un des ovins avait été retrouvé mort, tué par "un grand canidé".

Une enquête a été menée le 13 décembre par les gardes de l'ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage). Les résultats de l’expertise montrent que "les caractéristiques de la prédation ne sont pas celles d'un loup. En conclusion, la responsabilité du loup est écartée, pour cette attaque", indique la préfecture de l’Yonne ce jeudi 27 décembre 2018.

 

Si un loup est responsable de l’attaque, cela change tout pour le propriétaire des animaux.

En effet, s'il est prouvé que c'est un loup (grâce à des prélèvements génétiques) ou si on ne peut écarter sa responsabilité, l'éleveur est alors dédommagé.

Ce ne sera donc pas le cas pour Alexis Dondaine. Pourtant, le jeune éleveur d'Athie est persuadé qu’il s’agissait bien d’une attaque de loup. "Je pense qu’ils ne veulent pas apeurer les gens", dit-il.

 
Le loup est-il responsable d’une nouvelle attaque de brebis à Mélisey dans l'Yonne ?
Le loup est-il responsable d’une nouvelle attaque de brebis à Mélisey dans l'Yonne ?

Depuis quelques mois, plusieurs troupeaux d’ovins de l’Yonne ont été attaqués par un prédateur.

Des cas ont été recensés à Arthonnay et à Mélisey, près de Tonnerre. Pour l'instant, seule l'attaque d'Arthonnay, qui a eu lieu le 21 juin 2018, a bien été commise par un loup. 

Des analyses ADN ont été effectuées sur des poils retrouvés dans une clôture de barbelés à Arthonnay ont permis d’établir avec certitude que c’est bien un loup qui est à l’origine de ces attaques, a déclaré la préfecture de l’Yonne à France 3 Bourgogne mardi 14 août 2018.

 
C'est l'image prise par un piège photographique du "grand canidé" qui aurait attaqué à plusieurs reprises des troupeaux d'ovins dans l'Yonne et l'Aube / © ONCFS - SD89
C'est l'image prise par un piège photographique du "grand canidé" qui aurait attaqué à plusieurs reprises des troupeaux d'ovins dans l'Yonne et l'Aube / © ONCFS - SD89



Outre l’Yonne, d’autres départements sont confrontés au retour du loup. 
Dans la Nièvre, des attaques de brebis ont eu lieu dans un élevage de Chougny dans la Nièvre, fin 2017.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus