Yonne : comment donner aux consommateurs les tripes de manger des abats ?

Des tripes de bœuf en sauce / © joker177 via Pixabay
Des tripes de bœuf en sauce / © joker177 via Pixabay

Tête de veau, cervelle et autres rognons ne font plus recette. Or, les tripes font l'objet d'une opération séduction en ce mois de novembre 2019. Le nom de cette campagne, Osez manger osé !, est relayée par 900 restaurateurs et artisans bouchers en France. llustration dans l'Yonne.

Par Maryline Barate


Sur le site de cette campagne de promotion des produits tripiers Osez manger osé !, on trouve des recettes. Serez-vous tenté d'essayer un tajine de langue d'agneau aux gombos et citrons confits, des rognons de porc au miel et au confit d’oignons ou encore un joue de bœuf à la mexicaine ?
 


On constate depuis une vingtaine d'années la désaffection, pour ne pas dire le rejet, des consommateurs pour les abats. La crise de la vache folle y est sans doute pour queluque chose. Les professionnels tentent de remettre un coup de projecteur sur ces produits qui contiennet beaucoup de protéines mais peu de graisse. Ils sont également riches en vitamines. Faut-il encore savoir les cuisiner ?

Cette campagne de promotion est également relayée 900 restaurateurs et artisans bouchers en France qui ne manquent pas de conseils pour ce "tripes" culinaire.


Le reportage à Auxerre de S. Kerroux et Y. Etienne avec :
  • des clientes d'une boucherie
  • Daniel Langlois, boucher
  • Jean-Pierre Saunier, restaurateur
  • Hervé Drouhin, amateur de rognons
  • La campagne de promotion des produits tripiers
  •  
  •  
  •  

Sur le même sujet

Les + Lus