Yonne : le théâtre de poche de Brienon-sur-Armançon ne désemplit pas

Le théâtre de Brienon-sur-Armançon dans l'Yonne
Le théâtre de Brienon-sur-Armançon dans l'Yonne

La petite commune de Brienon-sur-Armançon, dans l'Yonne, possède un théâtre créé au 19e siècle. Depuis sa rénovation en 2009, il ne désemplit pas. Mais, les réservations sont indispensables, car il ne peut accueillir que 80 spectateurs.

Par B.L.

C’est en 1829 que le conseil municipal de Brienon-sur-Armançon décide de construire une salle de spectacle.
Ce "théâtre perché" est créé sous les toits, dans les combles de la mairie. Mais, après de longues années d’activité, la salle tombe en désuétude à la fin du 19e siècle. Le théâtre redevient alors un grenier pendant presque 100 ans.

Il faudra attendre 2004 pour que le théâtre sorte de l’oubli. La municipalité décide de rénover la salle, grâce au soutien de nombreux donateurs. Après d’importants travaux, le théâtre de Brienon rouvre au printemps 2009.

Aujourd’hui, concerts, pièces de théâtre, spectacles en tout genre…sont à l’affiche de septembre à juin. La programmation du "Théâtre perché" attire de nombreux spectateurs. Mais, dans la limite des places disponibles : 70 places au parterre et 10 au balcon !

Yonne : le théâtre de poche de Brienon-sur-Armançon
La petite commune de Brienon-sur-Armançon, dans l'Yonne, possède un théâtre créé au 19e siècle. Depuis sa rénovation, il ne désemplit pas. Mais, les réservations sont indispensables, car il ne peut accueillir que 80 spectateurs. Intervenants : -des spectateurs -Vincent Pagliarin, violoniste du groupe " Les cordes à Léon" -Catherine Chelihi, Association du Théâtre Perché  - Caroline Jouret, Damien Rabeisen et Patrick Jouanin


Le reportage de Caroline Jouret, Damien Rabeisen et Patrick Jouanin
Intervenants :
-des spectateurs
-Vincent Pagliarin, violoniste du groupe " Les cordes à Léon"
-Catherine Chelihi, Association du Théâtre Perché

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus