Sécurité routière : 13 radars fixes à double sens dès lundi en Bretagne

Publié le Mis à jour le

A partir de ce lundi, 111 radars fixes vont flasher dans les deux sens de circulation dans 18 départements. En Bretagne, il y en aura 6 en Ille-et-Vilaine et 7 dans le Morbihan. Désormais, un conducteur peut être contrôlé par un radar fixe, sur sa gauche comme sur sa droite.

Il est prévu dans le plan pour la sécurité routière de moderniser le parc des radars, afin d'améliorer la  lutte contre les vitesses excessives ou inadaptées. Une modernisation qui passe par la mise en service de la fonction double-sens de 111 radars fixes dans l'Hexagone dès ce lundi.

Ce dispositif est testé depuis juin sur plus d’une centaine d’équipements, sans qu'aucune contravention ne soit envoyée. Mais à partir de ce lundi, "les poursuites judiciaires des infractions de vitesse relevées par les 111 dispositifs double-sens commenceront alors à être effectives", comme le précise la Sécurité Routière.

Les premiers 111 radars double-sens à entrer en action se situent dans 18 départements : 9 dans l’Ain, 5 en Ardèche, 2 dans les Bouches-du-Rhône, 6 en Charente-Maritime, 7 dans le Gard, 7 en Haute-Garonne, 8 en Gironde, 3 dans l’Hérault, 6 en Ille-et-Vilaine, 7 en Isère, 8 en Loire-Atlantique, 7 dans le Morbihan, 12 dans l’Oise, 3 dans le Pas-de-Calais, 2 en Haute-Savoie, 1 en Seine-Maritime, 4 en Seine-et-Marne, 2 dans le Var et 12 en Vendée.

Les radars double-sens en Bretagne

6 en Ille-et-Vilaine dont : 
  • D34 - Chavagne : à hauteur du carrefour de Belle-Branche. Flash arrière dans le sens Mordelles vers Chavagne et flash avant dans l'autre sens
  • D178 - Domalain : flash arrière dans le sens Vitré vers La Guerche-de-Bretagne et flash avant dans l'autre sens
  • D62 - Talensac : flash arrière dans le sens Bréal-sous-Montfort vers Talensac et flash avant dans l'autre sens
7 dans le Morbihan :
  • D139 - Marzan : dans le sens Arzal vers Questembert, le radar est situé environ 2 km après la sortie de la N165. Flash arrière dans ce sens et flash avant dans l'autre sens
  • D781 - Kervignac : dans le sens Port-Louis vers Hennebont, le radar est installé 200m après l'arrêt de bus entre le Henguer et le Clouestro. Flash arrière dans ce sens et flash avant dans l'autre sens
  • D765 - Quéven : Flash arrière dans le sens Lorient vers Guidel et flash avant dans l'autre sens
  • D9 - Plouhinec : Flash arrière dans le sens Merlevenez vers Belz et flash avant dans l'autre sens
  • D5 - Molac : Flash arrière dans le sens Ploermel vers Questembert et flash avant dans l'autre sens
  • D767 - Kervéhel - Moustoir-Ac : Flash arrière dans le sens Vannes vers Locminé, flash avant dans l'autre sens
  • D775 - Elven au niveau du lieu-dit "Le Halinier". Flash arrière dans le sens Questembert vers Saint-Nolff et flash avant dans l'autre sens

200 en 2015 et 300 de plus en 2016

D’ici à la fin 2015, 200 radars fixes seront équipés du double-sens et 300 de plus le seront en 2016. Des panneaux d’information spécifiques seront installés de chaque coté des voies de circulation concernées. Il ne suffira donc plus de regarder à droite pour apercevoir un panneau annonciateur d'un radar mais il faudra scruter le bas coté de la voie opposée pour savoir si le flash peut venir aussi de la gauche.

Pas de nouveaux radars mais des radars améliorés

Cette fonction double-sens est une amélioration des radars déjà implantés. Une adaptation technique qui coûte 15.000€ par radar et qui permet d'étendre "le périmètre des contrôles du respect de la vitesse (...) sans augmenter le parc existant de radars qui reste fixé à 4 200".

Tous les radars fixes ne peuvent être adaptés car ce dispositif n’est possible que sur certaines configurations de voie : "une limitation de vitesse identique dans les deux sens de circulation, une route bidirectionnelle avec des voies contiguës sans glissière et en dehors d’une zone matérialisée au sol par des zébras".

Tous les radars mobiles de nouvelle génération et les radars autonomes (de chantier) disposeront de cette fonction double-sens.