• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes : Un Toit c'est un Droit occupe l'église Saint-Aubin

Le collectif rennais, "Un Toit c'est un Droit", occupe depuis ce début d'après midi, l'église Saint-Aubin à Rennes sur la place Sainte-Anne, pour éviter que des migrants soient mis à la rue, alors que la trêve hivernale touche à son terme.

Par Krystell Veillard

Une soixantaine de migrants et de militants de l'association rennaise "Un Toit c'est un Droit" occupe depuis ce début d'après-midi l'église Saint-Aubin sur la place Sainte-Anne au coeur du centre ville de Rennes.
Le 15 mars c'est en effet la fin de la trêve hivernale et l'association redoute que des centaines de personnes soient expulsées. 
Plusieurs expulsions de squats de migrants seraient en effet prévues par le tribunal dans les jours qui viennent. La fin du dispositif hivernal pour l'hébergement d'urgence va également prendre effet à la fin du mois, ce qui correspond à près de 70 places supprimées. L'association dénonce ainsi que ce sont près de 346 personnes supplémentaires qui vont se retrouver à la rue d'ici la fin du mois, alors que les crédits alloués par la Préfecture pour les nuits d'hôtel sont d'ores et déjà épuisés. 
"Nous occupons donc aujourd’hui une église au cœur de la ville pour éviter une expulsion policière immédiate et demandons que ce temps soit consacré à une véritable négociation entre élus, préfecture, migrants, associations et travailleurs sociaux". "Un Toit c'est un Droit" demande des explications quant aux sommes allouées à l’hébergement, au détail des affectations, elle demande encore un plan de redistribution concret, cohérent et humain.
Si l'association a choisi une église c'est qu'elle compte sur la compréhension de la communauté religieuse concernée. Elle attend notamment l'ouverture d'une église désaffectée dans le quartier de Villejean pour héberger ces personnes. 


Sur le même sujet

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus