• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Grandes surfaces: où acheter une pêche durable et responsable ?

© © Sebastien JARRY/MAXPPP
© © Sebastien JARRY/MAXPPP

L'ONG Bloom, qui lutte contre le chalutage en eaux profondes, a publié une étude sur les pratiques des six principaux groupes français de distribution. C'est le groupe Casino qui s'en sort le mieux.

Par avec AFP

Selon cette étude, Casino est l'enseigne ayant la politique d'approvisionnement en poissons la plus vertueuse. "Casino arrive en tête du classement, suivi de près par Carrefour, puis par Système U, tandis qu'Auchan et Leclerc affichent un score faible et qu'Intermarché obtient un score quasi-nul en ne satisfaisant qu'un critère sur les 23 retenus", écrit l'ONG.
"On pourrait penser que les politiques d'approvisionnement en produits de la mer des enseignes de la grande distribution se valent toutes, or il n'en est rien", poursuit l'association.
L'enquête réalisée entre janvier et mai 2013 a porté à la fois sur l'approvisionnement en poissons pêchés en eaux profondes (jusqu'à 1.500/2.000 mètres) et sur la politique
générale d'approvisionnement en produits de la mer.
Le volume des ventes de "poissons profonds" et l'arrêt de la commercialisation de certaines de ces espèces (sabre noir, grenadier, empereur, lingue bleue, mostelle de fond, grande argentine et certains requins) ou au contraire leur promotion ont été examinés. Casino est l'enseigne qui obtient la meilleure note avec notamment 17 tonnes de ces poissons commercialisées, pour 90 pour Carrefour et 160 pour Système U en 2012. A noter que les trois autres enseignes (Auchan, Leclerc, Intermarché) n'ayant pas ou que partiellement répondu aux sollicitations de Bloom, elles récoltent de mauvais résultats sur certains critères par absence de données disponibles.

L'approvisionnement en produits de la mer
L'association a aussi évalué l'approvisionnement général en produits de la mer à partir de l'existence ou pas d'un engagement en faveur d'une pêche durable, d'une collaboration avec des chercheurs et ONG, d'un partage de données détaillées et d'une communication sur ces sujets vers le public (actions en magasins, rapport annuel, etc.).
Dans ce 2e volet, l'enseigne Carrefour arrive en 1ère position (11 critères sur 13 remplis, devant Casino et Système U à égalité (9). Auchan est 4e (6), devant Leclerc (3) et enfin Intermarché (2).
Bloom souligne que l'essentiel (74 %) du poisson consommé en France étant acheté dans les grandes surfaces, "il incombe à ces distributeurs d'assurer à leurs clients que le poisson vendu à l'étal n'a pas contribué à une logique de surexploitation ou de destruction des écosystèmes marins". L'association note à ce sujet que "les plus vertueux ne sont pas forcément ceux qui communiquent le plus".

Sur le même sujet

Extrait du documentaire

Les + Lus