• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Yann Eliès casse son étai mais repart comme une balle

Vainqueur de la Solitaire 2013 / © A. Billet
Vainqueur de la Solitaire 2013 / © A. Billet

Leader du classement général de la Solitaire du Figaro 2013, Yann Eliès (Groupe Queguiner) a cassé son étai au large des îles Glénans. Après une réparation rapide, il est revenu dans la course.

Par Antonin Billet

Alors qu'il se trouvait au large des îles Glénans, Yann Eliès (Groupe Queguiner) a été victime d'une avarie ce matin. Son étai de voile avant a cassé net. Le skipper a glissé au portant quelques minutes pour faire une réparation.

Eliès n'a pas perdu trop de terrain et semble reparti sur un rythme normal de course, un peu plus de 6 noeuds ce midi, comme l'ensemble de la flotte.

Actuel leader du classement général de la Solitaire du Figaro 2013, Yann Eliès possèdait 57 minutes d'avance sur Fredéric Duthil (Sepalumic) avant le départ de la troisième étape entre Gijon (Espagne) et Roscoff (29).

Eliès, pointé en 19ème position de la flotte, accusait un peu moins de 5 milles de retard sur Duthil, pointé 7ème à 13 heures, alors que la flotte atteignait Penmarc'h. 


Sur le même sujet

Rapport violence prison de Vezin juin 2019

Les + Lus