Vir'volt, la pirouette anti-gaspi.

Publié le Mis à jour le

Expérimenté entre 2008 et 2010, Vir’volt-ma-maison a été lancé sur le pays de Saint-Brieuc dans le cadre du Pacte énergétique breton. La nouvelle phase mis en action en 2013 permet d'aider financièrement des particuliers dans la rénovation thermique de leur maison.

Il n'y a plus de doute, le froid s'est bien installé sur la région. Mais le froid implique naturellement la nécessité de chauffer les maisons. Et la question de la bonne isolation du logement devient primordiale, à la fois pour la question du confort mais aussi pour la maîtrise de l'énergie et donc du budget. 


Le Grenelle de l'Environnement et le Pacte électrique breton 

Fin 2007, le Grenelle de l’Environnement  fixe un objectif ambitieux pour le secteur résidentiel : réduire de 38 % les consommations énergétiques du parc de bâtiments existants d’ici 2020, et diviser par 4 les consommations de chauffage d’ici 2050, soit un objectif national de 500000 logements rénovés thermiquement par an, à l’horizon 2017.

En décembre 2010 le Pacte électrique breton est signé. Il vise à ramener la croissance de la consommation électrique en Bretagne, de 2,6 % par an, à un niveau inférieur à 1,4 % sur la période 2011-2015, puis à 1 % sur la période 2015-2025.


Le dispositif Vir'volt-ma-maison sur l’habitat privé

Un des volets du Pacte électrique breton est la maîtrise de la demande en électricité, un volet dans lequel s'inscrit le dispositif Vir'volt. Pendant deux ans, de 2008 à 2010, une série de tests d’actions de maîtrise de l'énergie est menée sur treize cibles représentant la diversité des secteurs de consommations électriques sur le territoire de Saint-Brieuc: habitat, industrie, grandes surfaces, bureaux, bâtiments publics, éclairage public, etc. L’impact de ces actions sur les consommations d’électricité a été évalué, afin d’en identifier les plus pertinentes et les reproduire sur l’ensemble du Pays de Saint-Brieuc pendant trois ans. 

Suite à l’évaluation de la phase test, les maisons individuelles chauffées à l’électricité ont été identifiées comme le gisement prioritaire pour réduire les consommations électriques et donc le gisement d'économies le plus important.
Les raisons en sont simples :
• le secteur résidentiel représente 44 % des consommations totales d’électricité du territoire
• près de la moitié des consommations d’électricité du secteur résidentiel est due au chauffage électrique,
• les maisons individuelles représentent 76 % du parc de résidences principales, mais 85 % des consommations d’énergie (source: Negawatt)

Depuis cette année 2013, le déploiement de Vir’volt sur l’ensemble du Pays de Saint-Brieuc s’attache tout particulièrement à la réhabilitation du parc privé de résidences principales individuelles équipées de chauffage électrique. Cette seconde phase de l’opération Vir’volt porte donc le nom de “Vir’volt-ma-maison”. Elle se traduit surtout pour les propriétaires par des prêts bonifiés. 3000 logements sont susceptibles d'en bénéficier.

Intervenants du reportage :
- Philippe Pereira, entreprise Relai (Réseau Local d'Artisans Indépendants)
- Mickaël Trémel, propriétaire de la maison
- Maxime Daniau, conseiller de l'Agence locale de l'Energie