• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Tempête Petra : des coupures d'électricité, des routes coupées, et des vagues

La tempête Petra, avec ses vents de 110 à 130 km/h, jusqu'à 140 localement, est arrivée dans la soirée sur la pointe de Bretagne. Premiers dégâts : des chutes d'arbres et coupures d'électricité. Dans la matinée, tout le littoral breton a été soumis aux assauts des vagues.

Par Stéphane Grammont

Elle s'appelle Petra. Depuis Dirk le 23 décembre, c'est donc la 13ème tempête à arriver sur la Bretagne.

 

14h 30 : compte tenu de l'atténuation des conditions tempétueuses sur le Finistère, la circulation sur le pont de l'Iroise à Brest a été rétablie.


Nouveau point ERDF 10h :

Dans son dernier bilan de 10h, ERDF comptabilise 22500 foyers privés d'électricité, après un pic à 40 000 vers 1h du matin.
Pour le Finistère : 12 000
Pour les Côtes d’Armor : 4 500
Pour le Morbihan: 5 000
Pour l’Ille et Vilaine : 1 000
850 agents d'ERDF sont mobilisées pour rétablir au plus vite les Bretons dont 550 personnes sur le terrain.

Le point à 10h36

Les heures de pleine-mer sont passés sauf pour les Côtes d'Armor, où la PM est à 10h46. Comme prévu, les vagues et la forte houle ont déferlé sur les côtes, mais sans provoquer de dégâts majeurs. Ouest-France rapporte que la digue du port de Guysseny s'est en partie affaissée. 
Dans le bulletin de 10h25 de Meteo France, la vigilance orange vagues-submersion reste de mise sur tout le littoral breton. Au niveau de la vigilance vents violents, seul le Finistère reste maintenu en alerte orange.



Dès 20h, la dépression, de 947hPa est arrivée sur les côtes du Finistère et du Morbihan. Des rafales ont été mesurées à 156 KM/H à Camaret. Les vents, de 120 à 130 km/h, ont causé beaucoup de chutes d'arbres et, conséquence, des coupures d'électricité. le record: 156 KM/H relevé à Camaret.

Ce contenu n'est plus disponible

Un milliers d'interventions de pompiers

Les pompiers du Finistère ont effectué 415 interventions dans la soirée et jusqu'à 1h du matin, le point le plus fort de la tempête. les dégâts sont "classiques": chutes de branches ou d'arbres. Et leurs conséquences, les coupures d'électricité. la RN 165 est toujours coupée en raison de chutes de cyprès, à hauteur de Riec-sur-Belon. A Concarneau, un arbre est tombé sur une citerne de gaz de la société JB Océane. Un périmètre de sécurité a été mis en place.


Un arbre tombé sur une citerne de gaz à Concarneau / © FRED TANNEAU / AFP
Un arbre tombé sur une citerne de gaz à Concarneau / © FRED TANNEAU / AFP



Neuf départements sont toujours en vigilance orage vagues-submersions. Ça soufflera toujours ce mercredi dans le Finistère, avec des vents de 120 à 140 km/h sur le littoral, 110 à 120 km/h dans les terres. La houle a gagné en puissance cette nuit et va déferler à la faveur d'un coefficient de marée moyen (79 à 8h22, horaire de la pleine mer). On attend de gros déferlements sur les côtes. Mais la pleine mer est passée, sauf dans les Côtes d'Armor où elle est prévue à 10h45, et aucun incident notable n'a été signalé.


Coupures d'électricité


ERDF compte 25 000 foyers privés d'électricité ce mercredi matin, après un pic à 40 000 vers 1h du matin. 
Pour le Finistère : 13 000
Pour les Côtes d’Armor : 7 000
Pour le Morbihan: 4 000
Pour l’Ille et Vilaine : 1 000 


Trafic perturbé


Les pompiers sont intervenus pour des chutes d'arbres ou de branches. La circulation sur la RN 165 a été coupée et déviée dans l'axe Brest/Nantes, à hauteur de Riec-sur-Belon, jusqu'à mercredi matin.

Le pont de l'Iroise, à cause du vent, a été lui aussi fermé à la circulation.

La vitesse de circulation de tous les véhicules est limitée à 50km/h sur les viaducs du Goët et du Gouédic de la RN12 à hauteur de Saint Brieuc.


Orage

Un violent orage a frappé rennes et ses envrisons à 3h30 du matin, sans causer de dégâts notables.

La carte du trafic en temps réel



Sur le même sujet

Eugénie Le sommer, star bretonne du foot

Les + Lus