• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Cargo Junior : procès en appel à Rennes

Le cargo Junior, arraisonné en 2008. A l'intérieur, 3 tonnes de cocaïne / © France 3 Bretagne
Le cargo Junior, arraisonné en 2008. A l'intérieur, 3 tonnes de cocaïne / © France 3 Bretagne

La cour d'assises spéciale d'Ille-et-Vilaine est réunie depuis le 10 février, pour le procès en appel des membres de l'équipage du cargo du Junior. En 2008, il avait été arraisonné par la Marine française, avec plus de 3 tonnes de cocaïne à bord. 

Par Emilie Colin

Le procès en appel des membres de l'équipage du Cargo Junior se tient pour trois semaines à la cour d'assises spéciale d'Ille-et-Vilaine. Lundi 10 février, l'audience a été suspendue le matin. L'un des avocats de la défense estimait qu'il y avait un problème de composition de la cour car l'un des magistrats siégeaient déjà dans le premier procès en appel du mois de juillet dernier. Sa demande de changement a été rejetée par la cour. L'audience s'est finalement poursuivie l'après-midi. 

"Un procès atypique" selon les avocats

C'est la troisième fois que ce procès a lieu, dont deux en appel explique Ronan Appéré, l'un des avocats. La personnalité des accusés a été à nouveau examinée. Il souligne "les difficultés procédurales de tous ordres." L'affaire, complexe, touche aussi bien le droit maritime que pénale. Différentes nationalités sont impliquées. Pour lui, les gens présents dans le box ne représente qu'un maillon de la chaîne, celui du transport de la drogue. Il déplore aussi l'attitude de la Marine française qui en voulant "faire un coup d'éclat" a pu empêcher le démantèlement d'un vaste réseau. Mardi, les avocats ont reçu le CD-Rom qu'ils réclamaient à la Marine mais ne se sont pas encore prononcés sur la valeur du document.

Le rappel des faits, par Adelaïde Castier

Cargo Junior : procès en appel à Rennes. Rappel des faits
A. Castier



A lire aussi

Sur le même sujet

Match nul pour le Stade Rennais à Nice

Les + Lus