Tilly-Sabco : les salariés exigent une garantie financière de l'Etat

Des salariés et délégués du personnel de Tilly-Sabco réunis devant le siège de l'entreprise à Guerlesquin (29).
Des salariés et délégués du personnel de Tilly-Sabco réunis devant le siège de l'entreprise à Guerlesquin (29).

Une enveloppe de 630 000 euros va être débloquée pour répondre à l'urgence financière et un emprunt obligataire de 4 millions d'euros va être demandé à la BPI pour refinancer Tilly-Sabco. 

Par Antonin Billet

Une réunion avait lieu ce matin au siège de l’entreprise Tilly-Sabco, à Guerlesquin (29). Le pdg Daniel Sauvaget, les délégués du personnel, et des élus (le député Gwenegan Bui, le sénateur Jean-Luc Fichet, des élus des conseils généraux du Finistère et des Côtes-d’Armor) y participaient.
Un sursis de quelques semaines pour Tilly-Sabco

Cette réunion de crise portait sur le versement d'aides européennes qui tardent à arriver et mettent en danger la survie de l'entreprise. A l'issue de la réunion, il a été décidé de solliciter un emprunt obligataire de 4 millions d'euros à la BPI (Banque Publique d'Investissement) pour refinancer Tilly-Sabco. Sur cette somme, 3,6 millions d'euros seraient injectés dans l'entreprise et 400 000 euros dans le réseau de distribution Econiam pour rééquilibrer l'activité.

Le pdg Daniel Sauvaget a également fait part de son projet de créer un nouvel atelier de découpe de volailles pour mieux cibler les besoins du marché français. Il espère trouver un investisseur pour aider au lancement de cette activité.

La trésorerie de l'entreprise est au plus bas. Les élus venus à cette rencontre sont parvenus à trouver 630 000 euros pour permettre à l'entreprise de tenir en attendant de recevoir des aides plus importantes.

Les salariés de Tilly-Sabco ont retenu les élus jusqu'à 18h dans les bureaux de l'entreprise, avant de les laisser repartir. Ils entendaient ainsi faire pression pour obtenir des garanties financières de l'Etat. 






Sur le même sujet

L'ambiance à Tout Rennes Court

Les + Lus