• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Amoco Cadiz : Alphonse Arzel est mort

L'ancien maire de Ploudalmézeau (29) s'était fait connaître en menant le combat judiciaire contre la Standard Oil, la compagnie pétrolière qui avait armé l'Amoco Cadiz. En 1978, ce navire avait naufrage sur les côtes bretonnes, polluant plus de 300 km de côtes aux hydrocarbures. 

Par Antonin Billet

Alphonse Arzel est décédé dans la nuit de vendredi à samedi. Il était âgé de 86 ans. Alphonse Arzel fut maire de Ploudalmézeau (29) de 1961 à 2001 mais également sénateur UDF du Finistère.

Le maire de Ploudalmézeau est devenu célèbre par le combat judiciaire qu'il a mené contre la Standard Oil. C'est cette compagnie pétrolière américaine qui avait affrété en 1978 l'Amoco Cadiz dont le naufrage entraîna l'une des pires marées noires que connurent les côtes françaises.

Le tanker Amoco Cadiz s'était échoué sur les roches de Portsall, dans le Finistère. 230 000 tonnes de pétrole avaient alors souillé plus de 300 km de côtes.

Sous l'impulsion d'Alphonse Arzel et de Charles Josselin, alors président du conseil général des Côtes d'Armor, les communes touchées par la pollution se fédérèrent autour d'un Syndicat mixte de protection et de conservation du littoral Nord-Ouest de la Bretagne.

Une longue bataille judiciaire s'ensuivit jusqu'au procès de la Standard Oil en 1982, à Chicago. La compagnie pétrolière sera finalement condamnée à verser 225 millions de francs aux communes touchées par la pollution.


Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus