• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Festival du film “Pêcheurs du monde” de Lorient : demandez le programme !

"A Mae O Mar de Gonçalo Tocha"
"A Mae O Mar de Gonçalo Tocha"

Le Festival International de films "Pêcheurs du Monde" 2014 de Lorient se poursuit et la compétition de films en sélection Reflet du Monde est lancée depuis jeudi soir  et se poursuit tout au long du week-end.  Un programme riche de 38 films  à découvrir une fois que vous aurez voté !

Par Eric Nedjar

Dans les filets 2014 des organisateurs de cette 6ème édition du festival du film international "Pêcheurs du monde", on trouve de véritables œuvres d'art, comme le poétique long-métrage portugais A Maē o Mar de Gonçalo Tocha, sur les dernières femmes pêcheurs du Portugal, ou le contemplatif Night Labour, des américains David Redmon et Ashley Sabin, déjà lauréats du festival 2013. Le Festival propose aussi de grands récits d'aventure, comme Survivre de l'islandais Baltasar Kormakur, l'histoire vraie d'un pêcheur naufragé en pleine mer, présenté en soirée d'ouverture.
 
De nombreux films dénoncent la brutalité  de la mondialisation, comme l'italien Il Limite de Rossella Schillaci, filmé sur un chalutier sicilien ou le cambodgien A River Changes Course de Kalyanee Mam, sur les effets de la déforestation et de la surpêche au Cambodge, un film primé au Festival de Sundance 2013. L'édition 2014 présente aussi de nombreux films courts. Certains sont directement produits par des organismes de pêcheurs comme Pêcheur(s) de langoustines du CDPMEM du Finistère avec leur propre regard sur leur métier. Une belle sélection de documentaires français et locaux sur les enjeux sociaux et humains ainsi que sur l'impact écologique de la pêche, sont à l'affiche et ouverts aux débats.
 
Au programme également, deux expositions photos : Portraits d'équipages-Port de Pêche de Lorient de Robert Le Gall sur le site  pendant la durée du Festival, et l'exposition Des hommes pour un navire de Bernard Lagny à Océanis de Ploemeur du 11 au 30 mars. L'artiste lorientaise Catherine Raoulas présentera son album photos Deep Sea réalisé sur un chalutier lorientais le vendredi 28 mars à 20h30.
Des animations sur les marchés de Ploemeur et de Merville à Lorient, proposées par le CCSTI-Maison de la Mer et Le CFA filière poissonnerie, compléteront ce programme.
 
Lieu de rencontres et d’échanges, le festival a projeté plusieurs centaines de films étrangers et français depuis sa première édition en 2008 et il a accueilli à sa dernière édition près de 2000 spectateurs. Le port d'attache du festival est à Lorient, la ville aux cinq ports, à la salle Paul Ricoeur du Lycée Dupuy de Lôme. Un jury composé de professionnels de la mer et du cinéma et un jury Jeune composé de lycéens décernent les prix du Festival et du jury Jeune.  En plus de leur présence au sein  du jury Jeune, les lycéens du Lycée professionnel et aquacole d'Etel sont devenus cinéastes et proposent un film sur leur métier vendredi 28 mars.

Le programmme heure par heure

Sélection Reflet du Monde et Films en compétition
Samedi 29 mars. Salle Ricoeur.

10h- Canning Paradise. France, 90' d'Olivier Pollet. En compétition. L’essor de l’industrie des pêches thonières met une pression croissante sur les eaux de Papouasie Nouvelle-Guinée. Les tribus indigènes luttent pour pour préserver leur mode de vie ancestral. Prix du Jury au Festival International du Film Documentaire Océanien 2013.

11h30- Sold to the Sea. Thailande. 12'. Environnemental Justice Foundation Dès l’âge de 16 ans de jeunes pêcheurs sont forcés de travailler sur des navires de pêche et soumis à des méthodes souvent violentes, pour un travail non payé.

14h- Fishermen. Pologne. 79' de Viktoria Marinov. En compétition. La morue fraîche est rare dans le port de la Presqu’île de Hel, sur la mer Baltique, en Pologne. Il est pourtant depuis des siècles le lieu de vie de pêcheurs chevronnés. En présence de la réalisatrice.

15h30-Chronicles of Oblivion. Inde. 25' de Priyanjana Dutta. En Odisha, un État Indien du Golfe de Bengale, on compte plus de 20 000 femmes actives dans la pêche. Invisibles pour les autorités, elles ne sont jamais prises en compte.

16h- A River Changes Course. Cambodge. 85' de Kalyanee Mam. En compétition. Trois jeunes cambodgiens racontent les difficultés actuelles pour survivre. Ils évoquent le déboisement de la forêt, les menaces pour la faune et la raréfaction du poisson. Grand Prix du jury au Festival du film de Sundance 2013.

17h30- Donne un poisson à un homme. France. 23' d'Alasttal Iyad. En compétition. En Corse, un Palestinien apprend à pêcher auprès d’un pêcheur d’Ajaccio. Il évoque la Palestine, et les difficultés des pêcheurs.

20h30- Suivre la marée. Canada. 30' de Thomas Szacka-Marier. En compétition. À Dakar, un groupe de 13 pêcheurs prend le large sur une grande pirogue en bois.
- A Maē o Mar (la mer et la mère) Portugal. 91' de Gonçalo Tocha. En compétition. Le petit port de Vila Cha, dans le Nord du Portugal, a la particularité de connaître une tradition de femmes patrons pêcheurs. Prix du meilleur film portugais au festival Doclisboa 2013. En présence du réalisateur.

Sélection Reflet du Monde et Films en compétition
Dimanche 30 mars. Salle Ricoeur.

10h- Requiem pour les huîtres. France. 52' de Rémi Laugier  Depuis 2008, l’ostréiculture connaît une grave crise: un virus frappe chaque année les jeunes huîtres.

11h15- Saumon à tout prix. France. 26' d'Erwan Le Guillermic et David Morvan. En compétition. La France est devenue le principal pays consommateur de saumon fumé en Europe. L’industrie fait recette, la nature trinque.

14h- L'amour des moules. Pays-Bas. 73' de Willemiek Kluijfhout. En compétition. On aime les manger, mais on est loin d’imaginer tout ce que ce mollusque banal peut apporter aux hommes.

15h30- Erika, histoire d'un combat. France 52'de Christophe Hoyet. Le lendemain du naufrage de l’Erika,des centaines de bénévoles luttent contre les effets dévastateurs de la marée noire. En présence du réalisateur.

16h30- Pêcheur(s) de langoustines. France. 20'CDPMEM du Finistère et Romain Le Bleis. Quatre pêcheurs de langoustines, du Guilvinec, de Lorient, du Croisic, de la Cotinière, parlent de leur métier. En présence du réalisateur.

17h30- REMISE DES PRIX. Avec Lucien Gourong

Sélections La Boîte à Films.
Samedi 29 mars. Salle Gilles de Gennes (Entrée gratuite)

14h Va voir ailleurs -Destination Sénégal, 69’. Aurélien Chapalain. Au large des côtes de Saint-Louis du Sénégal, un pêcheur d'Oléron découvre les techniques de pêche locales.

15h30 MADE : atténuer les impacts écologiques négatifs sur les pêcheries en haute-mer, 28’de Luc Markiw.
Le projet a étudié l’écologie des captures accessoires des pêches au thon en zones tropicales et en Méditerranée.

16h Sous le vent des pêcheries. 54’ d'Yves Léonard. Sur les Côtes de la Manche, quelques passionnés se battent pour entretenir les dernières pêcheries en fonctionnement. En présence du réalisateur.

17h Grain de sel. 26 de Laurent Billard. Les marais salants de l’île de Noirmoutier, en Vendée, déclinent.
Sélections La Boîte à Films.

Dimanche 30 mars Salle Gilles de Gennes (Entrée gratuite)

14h Des arrêtes dans nos assiettes. 52’ de Mathieu Sarfati et Jean-Pascal Bublex. A Boston comme à New-York, il n’existe aucune fiabilité dans la traçabilité du poisson.

15h Retour vers Audierne, 52’ d'Hervé Pernot. De l’ancien port de pêche d'Audierne florissant des années 1950-1960 ne subsistent que quelques fileyeurs et des ligneurs qui pêchent le bar dans le raz de Sein.

16h The Last Catch, 84’ de Markus CM Schmidt. Le thon rouge est menacé par la surpêche en Méditerranée.

Tarifs : Sélection Reflets du monde et films en compétition, salle Ricoeur:

Pass festival: Plein tarif : 22€* / Tarif réduit : 10€* * catalogue offert
Pass journée: Plein tarif : 8€ / Tarif réduit : 5€
Pass séance: Plein tarif : 5€ / Tarif réduit : 3€
Tarifs réduits: scolaires, étudiants, demandeurs d’emploi et adhérents festival

Lieu de projection : Salle Ricoeur et salle Gilles de Gennes, lycée Dupuy de Lôme, 4 bis rue Jean Le Coutaller, 56100 Lorient

Découvrez la cuvée 2014 et les nombreux rendez-vous sur le site internet du Festival, http//www.pecheursdumonde.org .

Sur le même sujet

Extrait du documentaire

Les + Lus