Ils réagissent au projet de report des élections régionales

Delphine David et Jean-Louis Tourenne / © F3
Delphine David et Jean-Louis Tourenne / © F3

Jean-Louis Tourenne, d'un côté, et Delphine David de l'autre sont chacun favorables à une réforme des territoires. mais avant disent-ils, il faut un débat, sans être d'accord sur le fait que les élections territoriales aient lieu comme prévu en 2015, ou comme souhaité par François Hollande en 2017.

Par Stéphane Grammont

François Hollande veut accélérer son "big bang territorial" et envisage désormais de faire la réforme territoriale-suppression des départements et réduction drastique du nombre des régions- avant les nouvelles élections régionales et cantonales, ce qui implique de reporter ces scrutins de 2015 à 2016.

A la région, Delphine David du groupe UMP souhaite cette réforme "qui a déjà beaucoup traîné", et aimerait également un débat. mais après des élections, afin que les choses ne s'éternisent pas.

Réaction Delphine David report élections

Jean-Louis Tourenne, le président de l'Assemblée territoriale d'Ille-et-Vilaine, souhaite effectivement que le débat ait lieu. Mais pour qu'il y ait lieu sereinement surtout que l'on se rendre compte de l'utilité des départements, il trouve logique ce report des élections. Selon lui, la suppression des départements est inéluctable si l'on supprime son instance élective. 

L'ITW de Jean-Louis Tourenne
Thierry Brehier/Bruno Van Wassenhove

Quant à Jean-Jacques Urvoas, le député du Finistère, il écrit sur son blog qu'une suppression des départements passerait nécessairement par une réforme de la Constitution. A l'appui de sa position, le président de la commission des Lois a aussi invoqué la jurisprudence du Conseil constitutionnel, qui "écarte, par exemple, l'idée selon laquelle on pourrait sans supprimer le département en tant que tel faire seulement disparaître son instance élective". 

Sur le même sujet

Les + Lus