Rythmes scolaires : on a testé le site sur les nouveaux horaires de la rentrée

La réforme des rythmes scolaires, très controversée, sera effective à la rentrée 2014. Le gouvernement a ouvert un portail pour télécharger les horaires de l'école de son enfant. Déjà 97 % des écoles sont recensées, dont, après notre test, la plupart des écoles bretonnes.

Par Leïla Marchand

A la rentrée 2014, tous les élèves expérimenteront la "semaine des quatre jours et demi". Et qui dit matinée supplémentaire de travail, dit bouleversement dans les horaires habituels de l'école. Un site lancé par le gouvernement aujourd'hui présente la plupart des horaires des écoles publiques.

La majorité des écoles de Bretagne recensées

Déjà 97 % des 52.900 écoles de France sont recensées. Pour accéder aux horaires de l'école de son enfant, il suffit d'entrer le nom de sa ville, puis de choisir parmi les noms d'école proposés. Une fiche d'identité de l'école apparaît. L'emploi du temps précis est présenté, avec les heures de classe, les heures de déjeuners et les heures "d'activités périscolaires", nouveauté de la réforme. Le tout est téléchargeable et imprimable simplement.
Vannes, Brest, Rennes... Ville, petite commune... Ecole maternelle, primaire... D'après notre test, la grande majorité des écoles bretonnes ont déjà leur emploi du temps en ligne. On observe de petites variations d'horaires selon les établissements mais d'après le ministère, la quasi-totalité des communes fonctionneront avec une semaine de neuf demi-journées

 / ©
/ ©

 

Des questions-réponses mais pas d'ouverture au débat

La réforme des rythmes scolaires a été décriée par de nombreuses communes, enseignants et parents d'élèves. Dans un souci d'apaiser les tensions, le site propose d'autres rubriques : la lecture de la lettre du ministre Benoît Hamon aux parents, un webreportage dans une école "à l'heure des nouveaux rythmes" et enfin des questions-réponses comme "En quoi une semaine avec 5 matinées de classe est-elle préférable pour les écoliers ?" qui visent à rassurer les parents.
En revanche, aucun espace n'est prévu pour le débat ou les questions plus personnelles sur une école. Les informations encore manquantes, comme la nature des activités périscolaires, doivent être communiquées plus tard par les mairies.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus