Cet article date de plus de 7 ans

En plein remaniement ministériel, François Hollande en visite sur l'Ile de Sein

Depuis les déclarations d'Arnaud Montebourg hier, la tempête fait rage au sein du gouvernement Valls, en plein remaniement. Un coup de tabac, qui n'a pas empêché la visite du président de la République François Hollande sur l'île de Sein, dans le cadre des commémorations de la Libération.
© France 3 Bretagne
Sur la petite île de Sein, à l'extrême pointe du Finistère, c'est l'effervescence ce matin avec la visite du Président de la République. Elus de tous bords, badauds, touristes il y a foule sur les quais. On déplore pourtant le contexte bien particulier de cette venue, en pleine crise gouvernementale, qui risque de faire passer au second plan l'hommage rendu aux Sénans pour le rôle qu'ils ont joué lors de la seconde Guerre mondiale.

"L'île de Sein, une illustration du patriotisme français"


"Petit morceau de terre plantée dans l'océan, l'Ile de Sein a été durant la Seconde Guerre mondiale une avant-garde, un exemple, une illustration du patriotisme français", a déclaré le président de la République, trempé, sous une pluie battante, après une visite du musée de la Résistance et une déambulation sur l'île. "Le message de l'île de Sein, c'est qu'il n'y a pas de péril, pas de difficulté que nous (ne) puissions surmonter, dès lors que la volonté existe, dès lors que le rassemblement se fait", a souligné François Hollande, dans ce qui a semblé une allusion à la tempête politique en cours.

Pour les élus de gauche qui participent à ce déplacement, le coup est rude. Sur le bateau, un député confiait ainsi aux journalistes : "Dans ce gouvernement, trop de membres jouent leur partition, au lieu de jouer collectif".

Remaniement ministériel en cours


Après la fronde du ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg, hier, le gouvernement a en effet volé en éclat. Le Premier Ministre Manuel Valls a présenté ce matin la démission de son gouvernement au président de la République. Un nouveau gouvernement devrait être nommé demain. Des noms circulent déjà pour ceux qui ne reviendraient pas. Les frondeurs, parmi lesquels outre Arnaud Montebourg, ainsi que le ministre de l'Education nationale d'origine bretonne, Benoît Hamon, ou encore la Garde des Sceaux, Christiane Taubira et la ministre de la Culture, Aurélie Filipetti. 
Manuel Valls reçoit aujourd'hui à Matignon tous les ministres du gouvernement démissionnaire, hormis Jean-Yves Le Drian, qui accompagne le Président en Bretagne. 


Quelques images du Président sur les quais de l'île de Sein, à son arrivée


durée de la vidéo: 00 min 17
Hollande sur l'île de Sein

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique histoire résistance