Cet article date de plus de 6 ans

Bonnets Rouges : Mickaël bénéficie d'une prothèse de main

Mickaël Cueff a perdu sa main pendant une manifestation contre l'écotaxe en octobre 2013. N'ayant pas les moyens de se payer sa prothèse, il avait lancé un appel aux dons et a récolté plus de 60 000 euros. Il a récupéré la prothèse vendredi dernier.
Mickaël Cueff, avec sa prothèse
Mickaël Cueff, avec sa prothèse © C. Molina
Il a désormais une prothèse. Mickaël Cueff a eu la main arrachée pendant une manifestation anti-écotaxe, en octobre 2013. A Pont-de-Buis, une violente confrontation avait eu lieu entre les forces de l'ordre et les Bonnets Rouges. Pendant les heurts, il s'était alors emparé d'une "grenade dite explosive", pour protéger une famille. Depuis, cet ancien carrossier avait lancé un appel aux dons, n'ayant pas les moyens de se payer lui-même la prothèse nécessaire. 

La nouvelle main de Mickaël Cueff

La prothèse coûte 45 000 € et les dons s'élèvent à plus de 60 000 €. Il ne s'attendait pas à une telle générosité. Depuis vendredi, il possède cette prothèse qu'il apprend à manier et à laquelle il doit désormais s'habituer. Dans une interview, le jeune homme évoque son parcours depuis l'incident, sa surprise face à la somme récoltée et ses projets pour l'avenir.

La nouvelle main de Mickaël Cueff

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
bonnets rouges ecotaxe solidarité