• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Dossiers de retraites en Bretagne : ça coince à la CARSAT

Un couple de retraités à Saint-Jacut-de-la-Mer. Des retraités qui sont de plus en plus nombreux sur le littoral breton. / © Creative commons : Hrvoje
Un couple de retraités à Saint-Jacut-de-la-Mer. Des retraités qui sont de plus en plus nombreux sur le littoral breton. / © Creative commons : Hrvoje

Cette année, 37 000 Bretons vont faire valoir leurs droits à la retraite. 4300 de plus qu'en 2013. Pour traiter cet afflux de dossiers, la Carsat Bretagne ferme cette semaine ses agences retraites.

Par Thierry Peigné

La demande et le nombre de dossiers à traiter est tel que la Carsat (Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail) Bretagne a décidé de fermer ses 14 agences retraites cette semaine jusqu'au vendredi 12 septembre. Durant cette période, les assurés peuvent adresser leur dossier par voie postale ou le déposer dans la boîte aux lettres de leur agence. De même, ils peuvent retrouver toute l'information retraite sur le site internet de la Carsat Bretagne.

37 000 demandes en 2014

Cette année, l'organisme de gestion table sur 37 000 Bretons dépendant du régime général à vouloir faire valoir leurs droits à la retraite, soit 13% de plus qu'en 2013. L'année dernière, ils étaient précisément 33 684 et 28 385 en 2012. Face à cet afflux de dossiers, et afin de conserver ses délais de paiement, Alain Cron, le directeur adjoint de la Carsat en charge des services retraites, explique que "les fermetures de l'accueil une semaine en juillet, une en août et une en septembre permettent aux conseillers de se consacrer au traitement des dossiers pour éviter une rupture de paiement pour les nouveaux retraités". La Carsat veut ainsi conserver son bon taux de règlement : "les nouvelles retraites sont payées à 97% dans les délais impartis (ndlr : c'est à dire dans le mois qui suit l'entrée en retraite) et on souhaite conserver ce taux pour éviter une rupture de revenus pour les nouveaux retraités" ajoute Alain Cron.

Réforme Hollande

A l'origine de cette forte augmentation de dossiers, deux raisons :
- Les personnes nées en 1953, très nombreuses, arrivent à l'âge minimum légal de la retraite et peuvent partir à 61 ans et 2 mois. Depuis avril, ils n'arrêtent pas de se manifester.

- Sur les 37 000 dossiers évalués par la Carsat, 8 000 à 9 000, soit 1/4 environ, seront des demandes de départs anticipés dans le cadre de la réforme Hollande sur les carrières longues. Ce décret permet, sous certaines conditions, de partir à la retraite dès 60 ans si vous avez commencé à travailler avant 20 ans. Une mesure effective depuis novembre 2012 et qui a trouvé un large écho auprès de nombreux ayants droit intéressés par en bénéficier.

La hausse de nouveaux retraités devrait fléchir en 2015. Tous les dossiers des personnes concernées de la génération 53 auront été traités dès le début 2015 et les demandes de ceux nés en 1954, pouvant prétendre à une retraite à 61 ans et 7 mois, arriveront fin 2015 et courant 2016.

La Carsat n'écarte pas pour autant la possibilité de recourir à une fermeture des agences si la situation le nécessite en 2015.

A lire aussi

Sur le même sujet

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus