Une lettre de Picasso au poète Max Jacob bientôt dévoilée à Quimper

En 1903, Pablo Picasso écrit au poète Max Jacob / © Succession PIcasso 2014
En 1903, Pablo Picasso écrit au poète Max Jacob / © Succession PIcasso 2014

Elle commence par "Mon cher Max", dans un français teinté d'espagnol et agrémentée de croquis. Cette lettre encore jamais exposée sera dévoilée le 12 septembre à Quimper. Picasso écrit alors au poète Max Jacob, l'un de ses plus proches amis. 

Par Emilie Colin

Le 12 septembre prochain, une lettre de Pablo Picasso écrite à Max Jacob sera dévoilée pour la toute première fois, à Quimper. Quelques privilégiés pourront la voir ce jour-là dans l'appartement des parents de Max Jacob. Le public lui pourra la découvrir du 13 au 21 septembre inclus, au Musée des Beaux Arts. Jusqu'alors, elle avait seulement été reproduite dans un catalogue d'exposition du musée dans les années 90, mais jamais montrée. 

"Mon cher Max...Ye te ambrase"

Ce sont les mots empruntés par le peintre pour parler à son ami, des mots français teintés d'espagnol car Picasso ne maîtrisait pas encore parfaitement la langue de Molière.

ye tai envoyer à Paris les libres de Pierre Gompel ye crois il doit les aboir reçues cuant toi recibrais cet lettre. (extrait de la lettre) 


Elle témoigne du lien qui unissait les deux hommes. Max Jacob est en effet considéré comme le premier découvreur français de Picasso. Les deux hommes ont même vécu ensemble entre 1902 et 1903, une époque où le succès ne leur avait pas encore souri. Plus tard, Picasso sera le parrain de Max Jacob lors de sa conversion au catholicisme, avant de le prendre comme témoin pour son mariage avec la danseuse ukrainienne Olga Khokhlova. 

L'itinéraire de la lettre

C'est Maître Ruellan, commissaire priseur à Paris qui a reçu cette lettre. Dans un entretien avec France Bleu, il raconte la première fois où il l'a eu entre les mains et comment il a pu identifier Max Jacob, car Picasso avait un autre ami portant le même prénom. 



A lire aussi

Sur le même sujet

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Les + Lus