• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

L'adieu de la Jeanne à Brest

La coque Q860, ex Jeanne d'Arc, tractée par quatre remorqueur pour sortir du port de Brest / © C. Polet
La coque Q860, ex Jeanne d'Arc, tractée par quatre remorqueur pour sortir du port de Brest / © C. Polet

Ce samedi en tout début d'après-midi, le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc a quitté Brest son port d'attache. Un dernier voyage en forme d'adieu. La silhouette de la "vieille dame" a passé une dernière fois le goulet de la rade. Direction la Gironde pour y être dépollué, désamianté et recyclé.

Par Thierry Peigné

Construit à l'Arsenal de Brest entre 1959 et 1964, le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc avait été retiré du service actif le 07 juin 2010. 

Celui qui fut l'un des plus célèbres bâtiments de la marine nationale à fait ses adieux au port qui l'a vu naître. Depuis le 2 novembre 2010, le navire ne portait plus officiellement le nom de Jeanne d'Arc et celui du numéro de coque Q860.

Dernier départ de Brest de la Jeanne
Image Marine Nationale

C'est en tout début d'après-midi que le navire a quitté le port tracté par quatre remorqueurs militaires, avant que le Penfret, un remorqueur civil ne prenne le relais jusqu'au goulet de la rade de Brest. Puis les quatreA 16h05, le bâtiment mythique de la marine nationale s'est jeté une dernière fois dans l'Atlantique afin de rejoindre le chantier de Bassens en Gironde où il va être déconstruit.

Cette dernière traversée de la rade s'est effectuée sous les yeux, les jumelles et les appareils photos de centaines de nostalgiques et de curieux qui s'était disséminés sur tout le littoral de la rade.

Adieux de la Jeanne
Intervenants : Vice-Amiral Hubert Jouot, chargé de mission des "navires en fin de vie" - Pierre Avril, ancien matelot appelé sur la Jeanne d'Arc - Ancien officier major , secrétaire sur la Jeanne d'Arc / Reportage : JP Lyvinec - C. Polet

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Anthenea, la maison flottante de luxe

Les + Lus