Une passagère de 62 ans évacuée du paquebot Cap Finistère

Une passagère française de 62 ans présentant des signes de crise d'épilepsie a du être hélitreuillée ce matin du paquebot Cap Finistère reliant Santander à Portsmouth. La malade a été prise en charge à 11h30 par les équipes de l'hôpital de la Cavale Blanche à Brest.

© brittany Ferries
Samedi soir vers 23h30, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) d’Etel reçoit un appel du paquebot « Cap Finistère » indiquant qu’une passagère âgée de 62 ans et de nationalité française présente des signes de crise d’épilepsie et se plaint de douleurs abdominales.  Le paquebot, qui effectue la liaison Santander/Portsmouth, se trouve alors entre Ouessant et Molène.

Pas de déroutement du bateau dans la nuit

A 2h du matin, après une conférence téléphonique entre le centre de consultation médicale maritime (CCMM) de Toulouse, le paquebot et le CROSS, il est décidé
d’effectuer des soins sans déroutement du paquebot et de faire une autre consultation médicale vers 7h30 par le médecin du bord. A 8h15, la consultation médicale montre une dégradation de la santé de la passagère. Son évacuation médicale est alors décidée.

L'hélicoptère Caïman de la Marine nationale est dépêchée

A 9h30, le CROSS Etel engage immédiatement l’hélicoptère d’alerte Caïman de la marine nationale (flottille 33F) basé à Lanvéoc-Poulmic avec une équipe
médicalisée à son bord
.Le Caïman, décolle alors en moins de 30 minutes, récupère l’équipe médicalisée à 10h04 et rejoint le paquebot à 10h19 afin d’hélitreuiller la malade à 11h10 .

La malade est alors transportée vers l’hôpital de la Cavale Blanche à Brest où elle est prise en charge à 11h28.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers