Un Breton sur 2 gagne moins de 10 euros nets de l'heure

Selon l'Insee Bretagne, la Bretagne fait partie des régions ayant le plus faible salaire médian. La moitié des salariés bretons gagne en effet moins de 10 euros nets de l’heure en 2011 contre 10,20 € pour les régions de province. 

Par Sylvaine Salliou

Le salaire horaire médian se situe ainsi à 10,7 euros en France métropolitaine, à 10,2 euros pour la France de province et à 9,9 euros en Bretagne.
Entre 2009 et 2011, il a progressé de 4,4 % en Bretagne, soit légèrement plus qu’au niveau national (+ 4 %). Toutefois, comme pour le salaire moyen, la Bretagne reste parmi les régions ayant le plus faible salaire médian.

© Insee
© Insee

Ces disparités salariales résultent pour partie (57 %) de différences dans la nature des emplois, des activités économiques et la structure socioprofessionnelle des salariés. Cependant, à condition d’emploi, sexe, âge et type d’entreprise équivalents, le salaire reste, en Bretagne, inférieur de plus de 10 % à celui de l’Île-de-France et de 4 % à celui de Rhône-Alpes. La prise en compte de ces effets de structure positionne la Bretagne parmi les trois régions ayant l’écart de salaire le plus important avec la région parisienne, en compagnie de Poitou-Charentes et du Limousin.

En Bretagne un salarié sur dix gagne moins de 7,6 euros nets de l’heure. À l’opposé, un sur dix gagne plus de 17,5 euros soit 2,3 fois plus. Cette dispersion des salaires bretons est nettement inférieure à celle observée en moyenne nationale (2,8), toutefois fortement tirée vers le haut par l’Île-de-France (3,4), selon l'Insee.

Sur le même sujet

Les + Lus