• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ligue Europa : en avant vers l'exploit pour Guingamp

Billet Ligue Europa EAG - Fiorentina, jeudi 27/11/2014 / © EAG
Billet Ligue Europa EAG - Fiorentina, jeudi 27/11/2014 / © EAG

L'En-Avant-de-Guingamp, qui reçoit la Fiorentina ce jeudi soir au Roudourou, peut réussir l'exploit de se qualifier pour les 16e de finale de la Ligue Europa dès la 5e journée. A domicile les Costarmoricains ont jusqu'ici brillé en ligue européenne, là même où ils échouent en championnat.

Par T.P( avec AFP)

C'est le paradoxe "Rouge et Noir". En Ligue Europa les Costarmoricains peuvent jouer la bête noire des équipes européennes si on regarde leur prestations étonnantes et à contrario, les Guingampais broient du noir tellement ils s'enfoncent inlassablement dans le classement de Ligue 1.

Guingamp crée la surprise

Au début de la campagne européenne, après une lourde défaite à Florence (Fiorentina) (3-0), on pouvait s'attendre à ce que le vainqueur de la Coupe de France subisse ce parcours européen comme un chemin de croix. Finalement, c'est l'En Avant, plus que Saint-Etienne et même Lille encore en lice dans cette Ligue Europa, qui est le mieux placé pour continuer à défendre les chances françaises. Il est vrai que les Costarmoricains ont livré des prestations très abouties dans cette compétition jusqu'ici, remportant 2-0 leurs deux matches à domicile. Deuxièmes du groupe K, les Bretons luttent à distance avec le PAOK Salonique qu'ils devancent de trois points, pour l'obtention du 2e billet qualificatif. 

Le premier est déjà propriété de la Fiorentina et Guingamp sera qualifié s'il fait mieux que son rival grec (PAOK) opposé au Dinamo Minsk. Devant les yeux du président de l'UEFA Michel Platini, qui sera au Roudourou ce jeudi soir, Guingamp devra une nouvelle fois hisser son niveau de jeu. En revanche, même une défaite face aux Italiens, conjuguée à une victoire du PAOK, ne condamnerait pas l'En Avant, qui jouerait sa "finale" en Grèce fort de deux buts d'avance après le match aller (2-0).
Michel Platini, président de l'UEFA, a reçu la médaille de la ville de Guingamp et a signé des autographes / © F. Leroy
Michel Platini, président de l'UEFA, a reçu la médaille de la ville de Guingamp et a signé des autographes / © F. Leroy

Une situation favorable, qui selon Jocelyn Gourvennec ne change en rien l'approche du match de ce jeudi : "Il peut tout se passer, on peut gagner, on peut perdre. Là-bas (à Minsk) ce sera pareil. On joue le match pour le gagner et on verra sur la fin de match. On se tiendra informé parce que la fin de match sera déterminante. Mais même dans le coaching en cours de match ou à la mi-temps, on jouera pour gagner, sans faire de calcul et sans se focaliser sur le match de Minsk."

La Fiorentina sans pression

Ayant déjà validé son ticket pour le printemps, la Fiorentina pourrait être tentée de lever le pied, d'autant que l'avantage acquis au match aller face à Guingamp (3-0) et la perspective de recevoir le Dinamo Minsk, équipe la moins forte du groupe, pour la dernière journée, lui assurent quasiment la première place. Pour autant, Vincenzo Montella, l'entraîneur de la Fiorentina annonçait hier que son équipe jouera le jeu jusqu'au bout et prend "tous les matches de la même manière". A noter que ce soir l'attaquant vedette de la Fiorentina, Mario Gomez, ne jouera pas. 

Avant-dernier de la Ligue 1

Reste que cette bonne prestation guingampaise en Europa League ne peut que surprendre tellement elle est à l'opposée des performances du club en Ligue 1. Après sa défaite face à son rival breton, le Stade Rennais, les Costarmoricains se trouvent en fond de classement, scotchés à l'avant-dernière place, bon relégable.

Les écoles invitées pour le match de ce jeudi

Pour ce match de Ligue Europa entre Guingamp et la Fiorentina, En Avant lance une opération "scolaires". Toutes les écoles peuvent s’inscrire pour que leurs élèves puissent venir assister à cette rencontre de prestige gratuitement. Il faut prévoir un accompagnateur pour 10 élèves.

Les équipes probables :

Guingamp :
Lössl - Jacobsen, Kerbrat, Sorbon, Bacca - Sankharé, Mathis, Pied, Beauvue - Marveaux, Schwartz

Fiorentina  :
Tatarusanu - Mi. Richards, Basanta, Tomovic, Alonso - Joaquin (ou Aquilani), Kurtic, Badelj, Lazzari - Marin, Babacar

A lire aussi

Sur le même sujet

Fabian Lahaie, avocat des familles.

Les + Lus