• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Nantes : Manuel Valls aux Assises de la mer, manifestations de pêcheurs et de Bonnets rouges

Manuel Valls aux Assises de la Mer à Nantes / © France 3 Pays de la Loire
Manuel Valls aux Assises de la Mer à Nantes / © France 3 Pays de la Loire

Plusieurs centaines de pêcheurs ont manifesté ce mardi à Nantes et la Rochelle pour réclamer le maintien à l'identique en 2015 des quotas de pêche, au premier jour des Assises de l'économie de la mer ouvertes à Nantes par Manuel Valls. Une poignée de Bonnets rouges a aussi fait le déplacement.

Par Krystel Veillard avec l'AFP

A Nantes peu après 10h30, les pêcheurs ont accueilli au quai de la Fosse, près du centre de Nantes, les navires qui ont accosté en faisant sonner des cornes de brume. Ils ont distribué aux passants des tracts pour les sensibiliser à leur cause et allumé des fusées de détresse. Près de 300 pêcheurs étaient dans la Cité des Ducs pour manifester. Plusieurs navires portaient des banderoles comme "L'Europe nous tue, laissez-nous travailler" ou "Baisse des quotas, baisse du chiffre d'affaires". Les manifestants ont en outre accroché une grande banderole, proclamant "Stop à la baisse des quotas", sur le pont Anne-de-Bretagne, près duquel les bateaux de pêche se sont amarrés.

Maintien des quotas de pêche à l'identique


"Ce qui nous importe, c'est la définition des quotas, et que ces quotas soient maintenus en 2015", a expliqué José Jouneau, le président du comité régional des pêches. Les pêcheurs veulent que "l'approche des quotas ne soit pas seulement halieutique et scientifique mais sociale et économique, parce qu'il n'y a pas une entreprise qui puisse définir son avenir à six, sept ou huit mois comme c'est le cas actuellement", a-t-il ajouté. Les pêcheurs proposent que les évolutions des quotas soient étalées sur les cinq prochaines années et qu'un point d'étape pour définir cet étalement soit organisé en 2015.

Une quinzaine de bateaux et 300 marins pêcheurs se sont donnés rendez-vous à Nantes à l'occasion de la venue du Premier ministre Manuel Valls / © Frédéric Girou / Maxppp
Une quinzaine de bateaux et 300 marins pêcheurs se sont donnés rendez-vous à Nantes à l'occasion de la venue du Premier ministre Manuel Valls / © Frédéric Girou / Maxppp


Manuel Valls rassure les pêcheurs


La France défendra à Bruxelles des quotas de pêche pour 2015 qui tiendront compte de "leur impact économique sur la filière", a assuré le Premier ministre. Il a par ailleurs écarté une interdiction de la pêche en eaux profondes, même s'il a souhaité "trouver un chemin" contre "le laisser-faire". "Les quotas de pêche, c'est un sujet important pour l'économie française, et c'est un sujet important pour nos pêcheurs. Ils seront prochainement discutés à Bruxelles pour 2015. Vous pouvez compter sur l'engagement du gouvernement à défendre des niveaux tenant compte à la fois des expertises scientifiques et de l'impact économique sur la filière", a déclaré le chef du gouvernement dans son discours aux Assises de l'économie de la mer et du littoral. Se disant défenseur d'une pêche "durable et responsable", fondée sur des "avis scientifiques solides", Manuel Valls a salué "très sincèrement les efforts des professionnels pour progresser".

Des Bonnets Rouges pour le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne


Une petite cinquantaine de Bonnets rouges s'est également retrouvée à Nantes, non loin de la Cité des congrès où se tiennent durant deux jours les Assises de la mer. Les CRS plus nombreux les ont maintenu à quelques centaines de mètres. Des manifestants bruyants, qui se sont déplacés à l'occasion de la venue du Premier Ministre Manuel Valls pour réclamer le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne.

 / © France 3 Bretagne
/ © France 3 Bretagne


Benoît Le Vaillant à Nantes

Bonnets rouges à Nantes
Interview
- Yoran, Bonnet rouge - Fouesnant (29)


Sur le même sujet

Griedge Mbock et les bleuettes en 2012

Les + Lus