Cet article date de plus de 6 ans

Pour ses 110 ans, Bécassine a les honneurs de Google

Personnage de bande dessinée, Bécassine est apparue pour la première fois dans le premier numéro de "La Semaine de Suzette", magazine pour fillettes, le 2 février 1905. Pour ses 110 ans, la petite bonne d'inspiration bretonne, un peu gourde et gaffeuse, a les honneurs du moteur de recherche Google.
Bécassine à l'honneur du moteur de recherche Google
Bécassine à l'honneur du moteur de recherche Google © Capture d'image Google
La petite bonne en robe verte et rouge est née sous la plume de Joseph Pinchon en 1905 de façon presque anecdotique. Le magazine de Suzette avait, pour son premier numéro du 2 février 1905, "une page blanche à boucher", et l'auteur a décidé de raconter la bévue de sa bonne, une Bretonne. Le personnage a rencontré ensuite le succès qu'on lui connaît, se déclinant en milliers d'exemplaires dans les albums pour enfants.

En Google Doodle

Pour ses 110 ans, ce 2 février 2015, la petite bonne est l'illustration de la page du moteur de recherche Google. Depuis 1999, Google procède périodiquement à des adaptations temporaires de son logo sur la page d'accueil de son moteur de recherche, les versions modifiées étant affichées pendant généralement une journée : ce sont les Google Doodles. Ce 2 février, le logo est donc repésenté avec de petits dessins dont Bécassine prend une position de G avec son parapluie.

Des produits dérivés lancés en 2014

Depuis mars 2014, une filiale du groupe TF1 s'est vue confier la gestion des droits dérivés de "Bécassine" par la maison d'édition Gautier-Languereau. L'objectif était de développer la marque "Bécassine" avec une série de produits dérivés surfant sur les valeurs fédératrices et l'aspect vintage de la célèbre héroïne bretonne de bande dessinée.

Un personnage controversé en Bretagne

Bécassine est tout de suite assimilée à une caricature des bonnes montées à Paris au début du siècle au service des bourgeois. Naïve, sotte, née soit-disant à Clocher-les-Bécasses au fin fond de l’ouest armoricain près de Quimper, l'image qu'elle véhicule irrite rapidement les Bretons qui vont s'insurger dans l'entre deux guerres. Un groupe de Bretons agit le 18 juin 1939 au Musée Grévin à Paris, pour détruire la statue en cire du personnage.

Lors de l'adaptation au cinéma, le tournage à Lannion est perturbé, l'actrice menacée et le film retiré des salles à sa sortie en 1940. Les nationalistes appelleront au boycott pour son centenaire en 2005.
durée de la vidéo: 01 min 13
Bécassine, la petite bonne mal-aimée en Bretagne
Intervenant du reportage :
- Didier Guivarc'h, historien

 

Une exposition pour les 110 ans

A noter que pour fêter cet anniversaire, une grande exposition de poupées, "Bécassine dévoile les trésors de Loulotte" se tiendra au Musée de la poupée à Paris, du 3 février au 26 septembre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
bande dessinée internet culture