Entraîneur de gym pédophile. Le président du club condamné

Gymnase de Questembert (56) / © @france3Bretagne
Gymnase de Questembert (56) / © @france3Bretagne

Le président d'un club de gym à Questembert (Morbihan), a été condamné le 30 avril à 6 mois de prison avec sursis, pour ne pas avoir tenu compte de l'interdiction d'exercer d'un prof de gym. Cet entraîneur a été jugé coupable en octobre 2013 pour agressions sexuelles sur 7 enfants du club.

Par Thierry Peigné

Le 17 octobre 2013, un professeur de gymnastique de Questembert a été condamné à 2 ans de prison ferme. Il avait agressé sexuellement sept jeunes gymnastes, pendant 7 mois, entre 2011 et 2012 dans l'association sportive de la Bogue d'Or.

Lire l'article : Agressions sexuelles sur sept enfants : le procès à Vannes

Dans cette affaire, le président et vice président de l'association sportive étaient soupçonnés de ne pas avoir tenu compte d'une interdiction d'exercice, dont faisait l'objet le prof de gym. Il avait été condamné en 2007 pour détention d'images pédopornographiques retrouvées sur son ordinateur. Il lui était interdit d'exercer une activité en relation avec des mineurs. 

"Pas au courant" de la condamnation du professeur

Au moments des faits, le professeur de gym bénévole, très impliqué dans la vie du club où il avait lui même était formé, s'était vu confier les jeunes poussins. Le président du club, entendu au tribunal de Vannes le 2 avril, avait avancé qu'il avait seulement eu connaissance de téléchargements mais pas de condamnation du jeune prof.

Le parquet de Vannes a considéré que le président de l'association ne pouvait ignorer la condamnation de l'entraîneur alors que "tout Questembert était au courant à travers les articles de presse de l'époque" et qu'il appartient "à celui qui recrute de vérifier le profil" des entraîneurs.

Le président du club a fait savoir qu'il ferait appel de sa condamnation.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus