Cet article date de plus de 4 ans

Accueil des réfugiés : la belle histoire d'une installation réussie à Loctudy

Après avoir été contraint de fuir l'Irak, suite à l'occupation de leur ville par Daech, la famille Shasha trouvaier refuge il y a un an à Loctudy dans le Finistère. Un exil, loin de la guerre et des persécutions faites aux chrétiens par l'État islamique. 
À Loctudy, autour des repas irakiens une complicité est née entre la famille Shasha et leurs hôtes.
À Loctudy, autour des repas irakiens une complicité est née entre la famille Shasha et leurs hôtes. © S.Soviller
Originaire de Karakoch en Irak, première ville chrétienne du pays située à moins de 30 km de Mossoul, Yassir Shasha, sa femme et leurs deux jeunes enfants ont dû tout abandonner pour fuir Daech. Après un long et difficile périple, la famille a pu trouver refuge et s'installer dans une maison prêtée par un paroissien à Loctudy. Soutenus par l’association chrétienne bretonne "Bienvenue" de Quimper, ces réfugiés tentent aujourd'hui d'oublier la guerre et de se reconstruire.

À ce jour, neuf familles comme celle de Yassir ont été accueillies dans les alentours de Quimper, 350 sur toute la Bretagne, selon la Préfecture.

durée de la vidéo: 02 min 05
La famille Shasha a fui Daech et trouvé refuge à Loctudy

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration