• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Baccalauréat: 7 conseils pour arriver en forme aux épreuves

© S.Jarry/Maxppp
© S.Jarry/Maxppp

Dans une semaine, 34.000 candidats plancheront en Bretagne sur les 1ères épreuves écrites du baccalauréat. Du business des cours privés aux options exotiques, nous nous penchons cette semaine sur cet examen emblématique. Aujourd'hui: comment arriver au bac en bonne condition physique et mentale ?

Par Hélène Pédech

Mercredi 15 juin, en Bretagne, 34.000 candidatts au baccalauréat commenceront à plancher sur les épreuves écrites obligatoires. A une semaine du jour J, stress et fatigue peuvent se faire sentir, au point de prendre parfois le dessus. Voici 7 conseils pour entamer les épreuves en bonne forme physique et mentale.

1. Se mettre au vert

Ce n'est peut-être pas le moment idéal pour arrêter le tabac (autant remettre cela aux vacances). En revanche, il est grand temps d'arrêter alcool, cannabis et autres stupéfiants. Même en faible quantité, ils altèrent concentration et mémoire très sensiblement.

2. Faire 4 repas par jour

Prendre le temps de faire quatre vrais repas équilibrés par jour, goûter compris. Les conseils de nutrition habituels sont plus que jamais valables.
Pour le Dr Pascale Gaudin-Piel, médecin généraliste à Betton (35) et qui suit plusieurs candidats au baccalauréat, "il est important de prendre au moins une demi-heure pour recharger les batteries à chaque fois".
Pas question de zapper le petit-déjeuner si l'on veut éviter le coup de barre de fin de matinée. Pour tenir sur la durée, mixer les sucres lents (riz, pâtes, céréales) et les sucres rapides (trois fruits frais au minimum chaque jour).

La tête dans les bouquins et la main dans un paquet de chips ou de bonbons; une mauvaise habitude à bannir immédiatement. "La période des révisions est propice à la prise de poids, met en garde le Dr Gaudin-Piel. Des kilos, qui seront ensuite difficile à perdre ! "


Certains aliment, qui contiennent les vitamines B 6; B 9 et B12, sont réputés pour renforcer les facultés cognitives: épinards, lentilles, avocats, oeuf, farine de sarrasin, fruits de mer...
Pour booster la mémoire, consommer les acides gras omégas 3 (sardine, maquereau, saumon, et certaines huiles comme l'huile de noix et de lin).
Le magnésium favorise la concentration et dispose de vertus anti-stress: chocolat noir, fruits secs, bananes, avocats...

"Et si vraiment, le candidat n'arrive pas à se constituer des menus équilibrés, il peut essayer de compenser avec quelques comprimés de vitamine C et de magnésium, selon ses carences", ajoute Dr Gaudin-Piel.

3. Boire beaucoup d'eau

Plate ou gazeuse, au moins 1 litre par jour. Plutôt en petites quantités pour ne pas avoir à se lever trop souvent, ce peut être une eau riche en magnésium.
Ne pas boire trop de café qui ne fera qu'ajouter au stress. De même, éviter les boissons sucrées.

4. Dormiiiiir

Pas question de s'empêcher de dormir sous prétexte de réviser !
"Le sommeil est essentiel pour structurer la mémorisation", assure le Dr Gaudin-Piel, qui note que "les adolescents dorment en moyenne deux heures de moins que ce qu'ils le devraient".  Entre 8 et 10 heures par nuit sont donc nécessaires. Il est en outre conseillé de se lever et se coucher aux mêmes heures, y compris le week-end. Cesser également de travailler au moins 30 minutes avant le coucher afin de mieux se détendre. 
Sont fortement déconseillés les médicaments et boissons énergisantes associant de la caféine à d'autres composants excitants.

5. Travailler en silence

Dr Gaudin-Piel constate que de plus en plus d'adolescents travaillent avec un casque sur les oreilles ou devant la télévision allumée. "Or, des études ont démontré que la concentration s'en trouve dégradée." Mieux vaut donc travailler en silence et écouter sa musique lors des pauses.

6. Bouger

Hormis la compétition (chronophage dans cette dernière ligne droite des révisions), le sport aide à se libérer des tensions, présente à la fois un effet enti-stress et dynamisant. 
A défaut, un peu de marche dans la nature aidera à se détendre en début d'après-midi ou avant le coucher.

7. Relax; respire !

Un peu de stress ne nuit pas. Il peut même être stimulant. Mais lorsque la "boule au ventre" gagne trop de place au point de faire perdre ses moyens au candidat, il existe des techniques de relaxation basées notamment sur la respiration abdominale. Inspirer lentement sur cinq secondes en gonflant le ventre; expirer sur cinq secondes en creusant l'abdomen.
D'autres techniques, encadrées par un professionnel, peuvent aussi aider à contrôler son angoisse. Nous avons suivi Justine, bonne élève mais anxieuse. Elle suit des séances de sophrologie

Arriver en forme au baccalauréat
- Dr Pascale Gaudin-Piel, médecin généraliste - Justine Marchand, élève en Terminale - Virginie Bertin, sophrologue - Equipe: H.Pédech, V.Bars, A.M.Rouanès - France 3 Bretagne - France 3 Bretagne

 

A lire aussi

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus