Brélidy (22): Première récolte dans la plus grande houblonnière bio de Bretagne

Première récolte du houblon bio de Brélidy / © F. Leroy - France 3 Bretagne
Première récolte du houblon bio de Brélidy / © F. Leroy - France 3 Bretagne

A Brélidy, entre Guingamp et Tréguier une ancienne ferme laitière s'est transformée en houblonnière. En ce début d'automne a lieu la première récolte  de cônes sur la plus grande houblonnière bio de Bretagne.

Par Maylen Villaverde

Si la Bretagne est de plus en plus une terre de bières, le houblon en revanche s'y fait plutot rare. 95% du houblon français est en effet produit en Alsace, où le terrain y est plus favorable.
 

Une terre favorable à la pousse du houblon

Pour autant, certains n'hésitent pas à se lancer dans l'aventure. C'est le cas d'Antoine Floury qui a créé avec sa compagne une houblonnière bio de 4 hectares. A Brélidy ils ont trouvé une terre parfaitement adaptée dans laquelle ils ont planté 9 variétés en provenance d'Angleterre, des plantes habituées à l'humidité. " Ces 9 variétés toutes plus ou moins besoin de s'adapter au sol, de se mettre en place. la première année on peut avoir entre 0 et 20% de production. La deuxième année c'est 50% et on pourra atteindre la pleine production en troisième ou quatrième année" détaille le producteur. Mais cette année Antoine espère récolter 600 kg de houblon.
 

Le coup de main des élèves du lycée agricole de Pommerit-Jaudy

Pour cette première récolte les élèves du lycée agricole de Pommerit-Jaudy sont venus prêter main forte pour un exercice grandeur nature. "Le houblon c'est une culture qu'on n'a pas l'habitude de voir d'où l'intérêt de venir ici voir l'implantation dès la première année" explique Yann Ruvoën, enseignant au lycée agricole.
 

Une aubaine pour les brasseurs bio

Benoit Corre lui est venu prendre livraison de 50 kilos de houblon frais pour un premier brassage. Pour ce brasseur brestois cette houblonnière est une très bonne nouvelle. "D'habitude on travaille avec des importateurs européens. Là on va faire une bière spécifique avec ce houblon frais. Ca valorise le territoire. C'est une véritable aubaine pour nous d'avoir ça à 100 kilomètres de la brasserie"
  
Le reste de la récolte va être mis à sécher avant d'être proposé aux autres brasseurs de la région.

Le reportage de Fabrice Leroy et Catherine Bazille :

 

Intervenants:
- Antoine Floury, producteur de houblon
- Yann Ruvoën, enseignant au lycée agricole de Pommerit-Jaudy
- Benoit Corre - Brasserie du Baril à Brest

 

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus