• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Brest : le planning familial réagit après la lettre de soutien pour Charles Kermarec

Charles Kermarec, éditeur de la maison d'édition "Dialogues.fr", posait le 18 janvier 2010 à Brest avec un exemplaire du Livre du docteur Irène Frachon sur le Mediator intitulé "Médiator 150 mg - Combien de morts ?" / © AFP
Charles Kermarec, éditeur de la maison d'édition "Dialogues.fr", posait le 18 janvier 2010 à Brest avec un exemplaire du Livre du docteur Irène Frachon sur le Mediator intitulé "Médiator 150 mg - Combien de morts ?" / © AFP

Plusieurs personnalités littéraires ont signé une lettre défendant Charles Kermarec après sa mise en examen pour agression sexuelle. Le planning familial a alors réagit : "que la justice passe".

Par La rédaction


Charles Kermarec, cofondateur de la libraire brestoise Dialogues a été mis en examen mi-octobre pour agression sexuelle et harcèlement sexuel. Une salariée de la librairie de la rue de Siam a porté plainte pour ces faits qui se seraient produits au magasin.
D'autres salariées ont par la suite amené un témoignage proche du premier aux enquêteurs. 
 
 

Des personnalités défendent le libraire

"Effarés par l'accusation dont il fait l'objet"

11 personnalités dont Irène Frachon, Erik Orsona et Hervé Hamon ont signé cette lettre.
 

Le planning familial du Finistère a alors réagit en publiant un communiqué de presse. 
Selon eux, "c’est autant le travail de la justice que la parole des salarié.e.s qui sont remis en cause" et  ""Le connaître pour avoir travaillé avec lui " est bien insuffisant pour affirmer que Monsieur Kermarec est irréprochable".

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus