Brest, Quimper, Saint Brieuc, la mobilisation continue pour soutenir le monde de la culture

Ce samedi de nombreuses manifestations ont lieu dans différentes villes de Bretagne pour soutenir le monde de la culture durement touché par les restrictions sanitaires. La liste des lieux occupés continue de s'allonger.

A Brest les manifestations en soutien à la culture et contre la loi sécurité globale ont convergé
A Brest les manifestations en soutien à la culture et contre la loi sécurité globale ont convergé © C.Aubaile / France 3 Bretagne

Une grande déambulation festive à Brest

 

C'est une foule colorée et festive qui s'est élancée du port de commerce de Brest à 13h ce samedi. Dans le cortège des artistes, des professionnels du spectacle notamment de la fédération des arts de la rue, du syndicat français des artistes. A leurs côtés de très nombreux militants associatifs et simples citoyens amateurs de spectacle. Au total c'est plus d'un millier de personne qui s'est retrouvé pour montrer son soutien au monde de la culture. La déambulation a été rythmé par des arrêts spectacle pour le plus grand plaisir du public présent.

 

© F.Malésieux / France 3 Bretagne

Le cortège a ensuite rejoint le Quartz, scène nationale occupée par 70 personnes depuis une semaine pour protester contre l'inaction du gouvernement. "Un soutien précieux qui a mis du baume au coeur" avouent plusieurs occupants.

 

Convergence des manifestations

 

Au même moment une manifestation contre la loi sécurité globale se tenait également dans les rues bretoises. Les participants des deux rassemblements se sont regroupés pour ne former qu'un seul et même impressionnant cortège.

 

A Quimper, à Saint-Brieuc, à Rennes les occupations de lieux culturels reçoivent le soutien du public

 

A Quimper plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées samedi après-midi devant le théâtre de Cornouaille. Elles sont venues montrer leur solidarité avec les occupants du lieu.

A Saint-Brieuc c'est le théâtre de la Passerelle qui est actuellement occupé. La structure soutient officiellement cette mobilisation et a appelé, avec les festivals Art Rock et Bonjour Minuit, à une mobilisation ce même jour. Le Carré magique de Lannion et le Grand Théâtre de Lorient sont également "habités" par des intermittents et professionnels du secteur.

A  Rennes c'est une trentaine de personnes, dispersée en petits groupes qui occupent l'Opéra. Ce dimanche de nombreux artistes dont des chanteurs lyriques, des musiciens de l'orchestre symphonique de Bretagne, ont prévu de venir jouer et chanter place de la mairie en solidarité à ce mouvement.

Les occupations des lieux culturels a débuté le 4 mars dernier à l'initative des professionnels et des étudiants du secteur. Ils dénoncent l'inaction du gouvernement et réclament la réouverture immédiate des espaces culturels.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture covid-19 santé société manifestation économie social