• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

“Bug” de Parcoursup : 5 formations sur les 679 proposées en Bretagne concernées

© AFP - D. Charlet
© AFP - D. Charlet

Des "erreurs de paramétrage" dans quelque 400 formations. C'est ainsi que la ministre de l'Enseignement supérieur a expliqué le "bug" qui a conduit de nombreux candidats sur Parcoursup à recevoir à tort des réponses favorables à leurs voeux. En Bretagne, seules 5 formations sur 679 sont concernées.

Par T.P. avec AFP


Contrairement à la procédure habituelle, Parcoursup n'avait pas réactualisé sa plateforme vendredi matin à 7h, comme elle doit le faire chaque jour pendant toute la durée de la procédure. La raison : les équipes du ministère de l'Enseignement supérieur ont réalisé jeudi que "des erreurs de paramétrage" avaient été commises par quelque 400 formations (sur les 14.500 recensées sur le site) et les avaient conduites à envoyer des messages erronés d'admission aux candidats. 
 

5 formations concernées en Bretagne

Ce vendredi, le rectorat de Rennes a annoncé que le "bug"concerne en Bretagne 5 formations de 4 établissements sur les 679 formations proposées, soit un taux très faible de 0,8% des formations. Pour autant, le rectorat n'a pas été en mesure de nous communiquer le nombre de candidats touchés, ni les formations et les établissements concernés..

Selon le rectorat, "la situation des candidats ayant formulé des vœux dans ces 5 formations a été actualisée afin qu’elle corresponde à la réalité des capacités d’accueil". Tous les candidats concernés ont reçu une information individuelle et devraient être accompagnés par leur établissement actuel. 
 

Comment la ministre explique-t-elle ce bug ?

Les équipes du ministère "ont été alertées par des taux anormalement élevés de propositions d'admission formulées par certaines formations par rapport à leurs capacités d'accueil", a expliqué la ministre Frédérique Vidal lors d'une conférence de presse convoquée à la hâte vendredi matin. Une erreur due à une confusion entre "liste d'appel" et "liste d'attente". 

Le rang d'un candidat sur liste d'appel indique à quelle place il se situe parmi tous les dossiers "acceptés" par la formation. Son rang sur la liste d'attente indique combien de candidats auront une proposition d'admission (un "oui") avant lui, au fil des jours et des désistements. "On n'avait pas prévu que les formations", dont certaines ont intégré la plateforme cette année, "se trompent sur le vocable", a déclaré la ministre, qui a présenté ses excuses.
Ces notions de "liste d'appel" et de "liste d'attente" avaient déjà désarçonné une partie des candidats lorsqu'ils avaient découvert les premières réponses mercredi soir.  

La ministre n'a pas donné le nombre de candidats concernés par ce dysfonctionnement. La plateforme a été réactualisée vendredi à la mi-journée et tous les candidats ont désormais "les réponses qu'ils auraient dû avoir", a précisé Frédérique Vidal.

Ceux qui avaient reçu un "oui" peuvent donc se voir répondre un "en attente", voire un refus, et ceux en attente voir leur rang reculer sur la liste. S'ils s'étaient désistés de formations qui les avaient acceptés ou placés en liste d'attente, la plateforme annule ces réponses. 
 

335 594 voeux en Bretagne

Le rectorat de Rennes a précisé ce vendredi que la phase d’admission de la procédure Parcoursup commencée le 15 mai à 19h, concerne cette année 44 839 candidats dont 33 204 lycéens en classe de terminale, 6 728 candidats en réorientation et 4 907 candidats s’inscrivant essentiellement dans une démarche de reprise d’études.

335 594 vœux ont été confirmés en phase principale contre 293 228 en 2018. Mais c'est  437 876 vœux si l’on y ajoute les sous-vœux, plus nombreux en raison des possibilités supplémentaires de vœux multiples offertes en 2019.

Plus de 91% des candidats de l’académie de Rennes ont déjà confirmé un vœu. Cette proportion s’élève à 99% des lycéens en classe de terminale.

Pour toute question il est conseillé de contacter le numéro vert : 0 800 400 070 ou la rubrique "contact" dans le dossier de chaque candidats et sur les réseaux sociaux… 
 

Sur le même sujet

Paddle Trophy à Vannes : hommage aux sauveteurs de la SNSM

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer