Ces jeunes perfectionnent leur anglais dans une famille britannique... depuis la Bretagne

Privés de voyages ou de séjours linguistiques en raison du Covid, plusieurs jeunes ont fait le choix de participer à des séjours en immersion dans des familles anglophones installées en Bretagne pour perfectionner leur anglais.

Eva, 14 ans, vit en immersion dans une famille britannique installée en Centre-Bretagne, pour pratiquer couramment l'anglais et apprendre de nouveaux mots.
Eva, 14 ans, vit en immersion dans une famille britannique installée en Centre-Bretagne, pour pratiquer couramment l'anglais et apprendre de nouveaux mots. © Isabelle Rettig / France 3 Bretagne

Pas besoin de partir en terres britanniques, aux USA ou en Océanie pour perfectionner son anglais. La crise sanitaire ne facilitant pas les voyages à l'étranger, certains jeunes Bretons ont fait le choix de s'immerger durant une semaine au sein d'une famille britannique... en Centre-Bretagne. 

Eva, 14 ans et désireuse de devenir "bilingue français-anglais", a testé l'expérience chez Annie et David Winch, deux Britanniques installés à Ménéac. 

J'attendais vraiment d'être boostée dans mon anglais et c'est vrai que c'est vraiment le cas.

Eva, adolescente accueillie dans une famille britannique en Bretagne

"On parle toute la journée en anglais. Il n'y pas de français car ils ne savent pas parler français" se réjouit la jeune Bretonne, qui avait prévu de passer deux mois en Australie cet été. Projet compromis par le Covid.

Même le cacatoès de la famille Winch parle anglais avec Eva.
Même le cacatoès de la famille Winch parle anglais avec Eva. © Isabelle Rettig / France 3 Bretagne

En immersion chez la famille Winch, l'adolescente pratique en continu la langue de Shakespeare, et assimile de nouveaux mots. Comme lors d'un cours de poterie, organisé durant le séjour.

"Elle apprend facilement, on lui montre une fois et elle refait. Si elle ne comprend pas, elle demande, on l'écrit et voilà. C'est parfait" commente avec le sourire Annie Winch, qui est famille d'accueil depuis quatre ans via Bringing people together.  

690 euros la semaine

Présent dans le Grand-Ouest, l'organisme a reçu moins de sollicitations qu'à l'accoutumée depuis le début de l'année. "Mais là l'activité reprend. La majorité des personnes intéressées sont des jeunes de 14 à 17 ans qui veulent apprendre ou perfectionner leur anglais, avant de partir dans des pays anglophones" indique Christine Predery, dirigeante de Bringing People Together.

En moyenne, près de 300 jeunes et quelques adultes prennent part à ces séjours via l'organisme. "Mais cette année, on sera sûrement aux alentours de 200" estime Christine Predery. Des places ont toujours disponibles dans des familles anglophones en Bretagne pour cet été. 

Compter 690 euros le séjour linguistique d'une semaine, pour découvrir la culture britannique sans traverser la Manche.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter