• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Cinq musées bretons à visiter cet été pour tout savoir sur les animaux

le loup a son musée dans le Finistère au coeur des Monts d'Arrée / © Vincent Isore
le loup a son musée dans le Finistère au coeur des Monts d'Arrée / © Vincent Isore

En dehors des sentiers battus, pourquoi ne pas faire un détour par ces petits musées spécialisés dans les moeurs des animaux en Bretagne . Voici cinq adresses pour vous familiariser avec l'univers souvent méconnu du loup mythique ou d'insectes et de mammifères plus insolites.

Par Catherine Jauneau

Le musée de l'abeille vivante et la cité des fourmis au Faouët dans le morbihan :

Dans une ancienne ferme, le visiteur peut découvrir les abeilles affairées à leurs tâches dans des ruches vitrées aux formes insolites, comme si l'on pénetrait au coeur du monde de ces insectes et de leur société sans risquer de piqûres. Le public peut partir à la recherche des reines et de leur couvain et explorer cinq salles consacrées à l'apiculture à travers les âges : une immersion dans le monde de ces stars du miel. Au menu ausi , des dégustations d'insectes!

A voir aussi, "la Cité des fourmis" : des plus grandes du monde : " les bouledogues" , aux fourmis rousses des bois, présentées dans des vivariums. Ainsi qu'une collection de phasmes, ces maîtres du camouflages. 
 

Le musée du Loup du cloître-Saint-Thégonnec dans le Finistère :

Au coeur du pays des monts d'Arrée , ouvert tous les jours de 14h à 18h cet été  , le musée du loup propose son exposition estivale intitulée "Le loup dans les fables d'Esope à la Fontaine".

Enfin, des visites guidées sont proposées certains jours : En 1h30, il est possible de découvrir la vie du loup, mais aussi l’extraordinaire ensemble de traditions tournant autour de l'animal. Le musée est doté d’un nouveau parcours de visite, de nouvelles ambiances et d’un nouveau ton pour partir sur les traces du loup, d’ici et d’ailleurs.
 
Conjurer la peur du loup en visitant le musée du Cloître St Thégonnec

Le loup était présent autrefois sur le territoire breton. IL y a plus d'une centaine d'années, les habitants du cloître-Saint-Thégonnec tuaient les derniers spécimens locaux. Le musée évoque la biologie de cet animal de légende, son comportement et les raisons de sa disparition.

L'écomusée du Pays de Rennes en ille-et-vilaine

Aménagé dans l'ancienne ferme de la Bintinais au sud de Rennes, cet écomusée a pour but de valoriser le patrimoine local. En dehors d'expositions temporaires, le site est avant tout un conservatoire génétique animal et une véritable vitrine des races de l'ouest . 
En plein air, vous pourrez découvrir la célèbre poule du bassin rennais : la Coucou de Rennes , le cheval de trait breton, les vaches bretonnes pie noir et l'Armoricaine ou la froment du léon, les moutons de belle-île et des landes de Bretagne.

Avec des partenaires scientifiques et les associations de race, l'écomusée est engagé dans une démarche de conservation de ce véritable patrimoine culturel.

L'insectarium et la volière aux papillons de Lizio dans le Morbihan

A deux pas de la forêt de Brocéliande, au coeur du village de Lizio, ce parc zoologique est uniquement consacré aux insectes vivants.
C'est un espace de sensibilisation à la biodiversité, un lieu d'observation et de vulgarisation scientifique ouvert à tous.

Près d'une centaine d'espèces sont présentées : blattes, coléoptères, araignés, mygales, mantes religieuses. Des salles thématiques dévoilent les insectes qui peuplent nos maisons, ceux qui vivent en prédateurs. Au menu même : des dégustations d'insectes !
 

Dans le jardin, une toute nouvelle volière à papillons héberge des spécimens français et exotiques avec les plantes nectarifères dont ils se nourrissent. Un lieu où il fait bon flaner avec possibilité de pique-nique sur place.

La maison de la Chauve-souris à Kernascléden dans le Morbihan

Centre de découverte géré par l'association Amikiro, ce musée unique en France est dédié aux demoiselles de la nuit . Sa scénographie entièrement revisitée cette année, présente la vie secrète des ces mammifères nocturnes. Dans une salle plongée dans la pénombre, avec de nombreux modules pour enfants et une aile mécanique géante, le public découvre les moeurs de ces animaux qui compte 1 300 espèces dans le monde. Point d'orgue du site : pouvoir observer en direct,  grâce à des caméras infra-rouge, la colonie de chauve-souris la plus importante de Bretagne avec 900 individus, nichée dans l'église de la commune.


 

Sur le même sujet

Interview d'Emmanuel Ethis, recteur de l'académie de Rennes

Les + Lus