Coronavirus. 1 mort et 1 nouveau cas de Covid-19 en 24h en Bretagne ce 2 juin. Nos courbes et chiffres.

Illustration du nouveau coronavirus, Covid-19 - Mars 2020 / © MaxPPP
Illustration du nouveau coronavirus, Covid-19 - Mars 2020 / © MaxPPP

L'épidémie continue de perdre du terrain en Bretagne. Un seul nouveau malade du Covid-19 a été comptabilisé ce 2 juin par l'Agence régionale de santé portant à 2 884 les cas de contamination. La pression continue de baisser dans les hôpitaux. Nos courbes et chiffres.

Par Benoit Thibaut


Un nouveau malade du coronavirus a été testé et confirmé pour la région Bretagne depuis lundi 1er juin.

Un nouveau décès dus au Covid-19 est à déplorer depuis cette date, dans les hôpitaux de la région. Ce qui porte à 321 le nombre de personnes décédées (patients âgés de 48 à 100 ans) depuis le début de l'épidémie en Bretagne. 

A ce jour, le nombre de patients Covid-19 hospitalisés continue toujours de baisser sensiblement en Bretagne :

16 en service de réanimation (- 1 en 24h)
176 autres modes d’hospitalisation (-10 en 24h)
1120 retours à domicile (+7 en 24h)
 

Maintenir l'effort


Avec un décès supplémentaire à comptabiliser ce mardi 2 juin, la Bretagne dénombre 321 personnes décédées des suites du coronavirus. 

Depuis le début de la pandémie :
  • 252 décès sont à déplorer dans les hôpitaux de notre région depuis le début de l'épidémie
  • 69 décès ont eu lieu au sein des Ehpad en Bretagne, en raison du Covid-19
Concernant la situation dans les Ehpad, 70 établissements ont déclaré au moins 1 cas confirmé et testé.
 


2884 : Le nombre de cas de coronavirus au 2 juin


Le dénombrement des cas intègre les données de Santé publique France qui comptabilisent les résultats des analyses (test PCR) effectuées par l’ensemble des laboratoires publics ainsi que ceux de l’ensemble des laboratoires privés.

Cliquez sur les départements pour en connaître le nombre de cas confirmés.

 

1 personne nouvellement testée positive au Covid-19

Appuyez sur Replay pour observer l'animation.

  • 724 (stable en 24h) personnes résidant en Ille-et-Vilaine 
  • 699 (stable) personnes résidant dans le Morbihan  
  • 642 (+ 1) personne résidant dans les Côtes d’Armor
  • 619 (stable) personnes résidant dans le Finistère 
Auxquelles s’ajoutent :
  • 133 (+) personnes ne résidant pas en Bretagne
  • 67 (-) personnes dont les départements de résidence ne sont actuellement pas encore connus
 
 

Point sur la situation dans les hôpitaux
 


En  Bretagne, le nombre de malades du Covid-19 admis en réanimation reste bas avec une baisse entamée il y a maintenant près de deux mois (6 avril). Ils sont au nombre de 16 (- 1 ) dans ces services des hôpitaux de la région. Au pic, ils étaient 138.

 



Dix malades sont retournés chez eux ces 72 dernières heures, portant à 1120 personnes le nombre de patients ayant pu sortir de l'hôpital.

Certains d'entre eux poursuivent leurs soins à domicile.
 

 

Les tests


La levée progressive du confinement s’accompagne d’une augmentation massive des tests de dépistage pour toutes les personnes qui présenteraient des symptômes et toutes celles qui auraient été en contact avec des personnes malades.

Des campagnes spécifiques sont également menées auprès des publics identifiés : personnes vulnérables, résidents des structures d’hébergement collectif et personnels exerçant dans ces établissements.

Ces tests diagnostiques virologiques (RT-PCR) permettent de détecter la présence du virus via un prélèvement par voie nasale.

 

De nouvelles capacités de tests en région


Les évaluations de Santé Publique France estiment entre 3000 et 3700 le nombre de tests quotidiens nécessaires pour la Bretagne.

Afin d’accompagner la montée en charge des capacités en test par RT-PCR, l’ARS Bretagne a mobilisé l’ensemble des laboratoires hospitaliers (7) et privés (16). Les préfets de départements ont également autorisé des laboratoires départementaux et de recherche (7) à réaliser la phase analytique des tests, en appui.

Au 12 mai, la Bretagne est en capacité de réaliser 4231 tests par jour.

• Côtes d’Armor : 996
• Finistère : 1764
• Ille-et-Vilaine : 1021
• Morbihan : 450

En complément, la Bretagne dispose d’une plateforme régionale permettant de réaliser 2000 tests par jour selon les besoins des départements.
 



Surveillance en ville



En semaine 19 (du 4 avril au 10 mai 2020), les associations SOS Médecins bretonnes ont rapporté 69 actes pour suspicion de COVID-19 représentant 3,4 % de l’activité totale codée, en hausse par rapport à la semaine précédente (50 actes représentant 2,5 % de l’activité totale).

Parmi ces actes, 18,8 % ont été rapportés chez des personnes de 65 ans et plus, 17,4 % chez les 45-64 ans, 53,6 % chez les 15-44 ans.

Les médecins du réseau Sentinelles (réseau de recherche et de veille en soins de premiers recours : médecine générale et pédiatrie) ont déclaré 34 (télé-)consultations pour Infections Respiratoires Aiguës (IRA) /100 000 habitants en semaine 19. Une donnée en diminution par rapport à la semaine 18 (39 (télé-) consultations/100 000 habitants).
 
 

La situation en France et à l'étranger


Voici le nombre de personnes actuellement en réanimation ou soins intensifs pour COVID-19 en France.
 


La Direction générale de la santé, met à jour une évolution au niveau national de l'évolution de l'infection au coronavirus. Le graphique ci-dessous, permet de comparer la présence de cas confirmés dans les différentes régions françaises, ainsi qu'à l'étranger. 

Utilisez les options de la carte pour affiner le détail - la mise à jour peut mettre un petit délai.
 

 

Le virus ne circule pas seul : restez vigilant


C’est nous tous qui le véhiculons. Les mesures suivantes sont des mesures de bon sens pour préserver votre santé et celle de votre entourage.
 
  • Lavez-vous les mains très régulièrement
  • Toussez ou éternuez dans votre coude
  • Saluez sans serrer la main, supprimez les embrassades
  • Utilisez des mouchoirs à usage unique

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus