• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La dépression Hans touche la Bretagne : des dégâts et des perturbations de trafic

Routes inondées par la boue sur Pleubian (22) / © F. Leroy
Routes inondées par la boue sur Pleubian (22) / © F. Leroy

Le passage de la dépression Hans s'est traduite en Bretagne par de fortes pluies et de gros coups de vents, provoquant quelques inondations, des dégâts et des perturbations sur les routes et sur les rails.

Par Thierry Peigné

Depuis dimanche soir, les quatre départements bretons étaient placés en vigilance jaune aux vents violents par Météo-France. Cette dépression, appelée Hans, s'est accompagnée de fortes pluies.

C'est la côte nord Bretagne qui semble avoir connue le plus de dégâts. Les pompiers des Côtes-d'Armor ont effectué une cinquantaine d'interventions pour des inondations de caves et maisons. Le secteur de Pleubian s'est trouvé être le plus touché, les services de secours ayant été appelés à la rescousse une trentaine de fois. Aux vents violents, se sont ajoutées des trombes d'eau qui ont créé à certains endroits de petits torrents de boue. Des arbres sont tombés du coté de Dinard en Ille-et-Vilaine.

Le trafic SNCF perturbé

Le trafic SNCF a été interrompu vers 16h dans le sens Paris-Rennes entre Le Mans et Sillé-le-Guillaume dans la Sarthe, un arbre étant tombé sur une des voies. Des TGV sont restés en standby, bloqués en gare du Mans. Une reprise du trafic est envisagé pour le début de la soirée. De même, la circulation des TER entre Rennes et Nantes a été perturbée dans l'après-midi par un incident. Seuls les trains diesel circulaient, les locomotives électriques ne pouvant emprunter les voies. La situation devait là aussi revenir à la normale en début de soirée.

Les mauvaises conditions climatiques ont également perturbé plus tôt dans la journée les lignes Quimper-Lorient et Paimpol-Guingamp.

Un voilier échoué à Groix

Dans la nuit de dimanche à lundi, un voilier s'est échoué sur des rochers à Groix, non loin du village de vacances VVF.
 / ©
/ ©

Vitesse réduite sur le pont d'Iroise

Au vu des rafales attendues, 110 km/h sur les caps bretons, la préfecture du Finistère avait réduit la vitesse à 70 km/h sur le pont d'Iroise de la fin de matinée jusqu'à 16h. 

Ce soir, Météo-France a conservé les départements des Côtes-d'Armor et de l'Ille-et-Vilaine en vigilance jaune aux vents violents et ceci jusqu'à 16h mardi.

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus