Emmanuel Macron à propos de l'extraction de sable : "je ne l'ai pas autorisée"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Myriam Thiébaut

Avant de lancer son meeting ce lundi à Quimper, E. Macron a répondu en direct aux questions de France 3 Bretagne. Il dit regretter la tentative de démarrer l'extraction de sable en baie de Lannion. Et assure que les permis miniers qu'il a accordés devront respecter l'environnement.

Ce soir à Quimper, l'ancien ministre de l'économie Emmanuel Macron affirme ne pas avoir autorisé l'extraction du sable coquillier en baie de Lannion. Il a, dit-il, "mis en place un comité de suivi", pour introduire "de la concertation et de la transparence".

A propos des permis d'exploration minière accordés en Bretagne à la société Variscan Mines, il affirme qu'il faut "s'assurer, avant de démarrer les explorations, que tous les intérêts sont pris en compte". "Je ne suis pas pour qu'on ai des pétitions de principe" , affirme emmanuel Macron en référence à l'opposition de certains habitants aux projets miniers.
 

Macron a Quimper sur projets miniers 16 01 2016


Mais Emmanuel Macron était surtout venu présenter ses propositions pour l'agriculture. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité