• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Extractions de sable en baie de Lannion : le Peuple des Dunes interpelle Nicolas Hulot

Nicolas Hulot a été nommé en mai ministre de la Transition écologique et solidaire. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Nicolas Hulot a été nommé en mai ministre de la Transition écologique et solidaire. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Le Peuple des Dunes a adressé le 6 juin un courrier au ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot pour lui demander l'abrogation du décret ministériel autorisant les extractions de sable en baie de Lannion.

Par LH

Déjà interpellé sur le permis minier de Merléac, Nicolas Hulot est également sollicité sur un autre dossier environnemental breton : l'extraction de sable en baie de Lannion.

Le Peuple des Dunes, qui s'y oppose, a envoyé un courrier au ministre de la Transition écologique et solidaire le 6 juin. Il lui demande "d'abroger purement et simplement le décret ministériel du 14 septembre 2015" accordant la concession de sables calcaires coquilliers dite « concession de la Pointe d'Armor » à la Compagnie armoricaine de navigation.

Dans la lettre adressée à Nicolas Hulot, le Peuple des Dunes rappelle au ministre d'Etat qu'il avait adressé le 30 septembre 2013 un courrier à Arnaud Montebourg dans lequel il disait : "l'enquête publique, appuyée sur une étude d'impact indigente, n'apporte aucune garantie sur le maintien et la restauration de l'adaptabilité des services écologiques pendant et après la phase de dragage. Or, il s'agit bien là d'un écosystème unique et déterminant pour l'ensemble du milieu marin et ses ressources. À ce titre, au regard des principes de la doctrine "éviter, réduire, compenser", le projet aurait dû être simplement ajourné. (...) C'est pourquoi, sans se substituer aux consciences locales, la Fondation vous demande, Monsieur le ministre, de ne pas donner suite à cette demande de concession d'un projet nécessairement temporaire, dont seules les conséquences sur l'écosystème marin et littoral comme sur l'économie seront durables, au détriment des richesses produites par une exploitation de ressources vivantes et renouvelables de la mer, par définition pérenne". 

Décret ministériel signé par Emmanuel Macron

Le décret ministériel autorisant les extractions avait été signé le 14 septembre 2015 par Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique tandis que les préfets des Côtes-d'Armor et du Finistère avaient signé les arrêtés préfectoraux d'ouverture des travaux. 

Le Peuple des Dunes avait vu sa requête d'annulation du décret rejetée par le Conseil d'Etat. Le 5 septembre 2016, le Tribunal Administratif de Rennes avait également rejeté sa requête en référé concernant la suspension des arrêtés.

La Compagnie armoricaine de navigation avait débuté l'extraction de sable en baie de Lannion les 5 et 6 septembre 2016. Mais elle avait suspendu toute opération le 13 septembre dans un « souci d’apaisement » face à la contestation des communes du Trégor et des associations environnementales.

Sur le plateau de l'émission Dimanche en politique diffusée sur France, Ségolène Royal, alors ministre de l'Ecologie, avait affirmé en février dernier que "l'arrêté préfectoral n'était valable qu'un an jusqu'en décembre 2016, et sur mon instruction, le préfet n'a pas repris cet arrêté. Donc pour l'instant, l'extraction est annulée et il n'y aura pas de nouvel arrêté".

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus