Chaffoteaux et Maury à Saint-Brieuc, c'est définitivement terminé

Chaffoteaux-et-Maury, en octobre 2009 à Saint-Denis. / © JOEL SAGET / AFP
Chaffoteaux-et-Maury, en octobre 2009 à Saint-Denis. / © JOEL SAGET / AFP

C'est la fin d'un fleuron de l'industrie briochine qui ferme définitivement ses portes. Il ne restait plus, à Ploufragan, q'un service de recherche et développement.

Par Stéphane Grammont

La recherche et Développement, le seul service qui avait survécu à la fermeture de Chaffoteaux à Ploufragan en 2010. Et ce service, à la plus grande surprise des 25 derniers salariés qui y travaillaient encore, va disparaître. 

L'annonce a été faite jeudi, à la direction du groupe Ariston Thermo devrait confirmer l'information aujourd'hui à l'occasion d'un comité d'entreprise extraordinaire. Des propositions de mutation pourraient être proposées, vers un site d'Eure et Loir ou vers l'Italie.

En tous cas, c'est une page qui se tourne dans l'histoire de cet ancien fleuron de l'industrie briochine, l'emblématique fabricant de chaudières et de chauffe eau. Les premiers plans sociaux ont débuté au début des années 90 et se sont multipliés au fil des ans. L'entreprise de chaudronnerie, qui fabriquait des Chauffe-eaux, a compté jusqu'à 1300 personnes dans les années 70.

Sur le même sujet

Les + Lus