• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le kayakiste Malo Quémeneur, enlevé lors de la fête de la musique à Toulouse, relâché à Avignon

Malo Quemeneur en février 2016 à la Roche du Diable à Quimperlé (29) / © Maxppp/ NICOLAS CREACH
Malo Quemeneur en février 2016 à la Roche du Diable à Quimperlé (29) / © Maxppp/ NICOLAS CREACH

Un étudiant, pris en auto-stop à Toulouse, lors de la fête de la musique, avait été dévalisé et séquestré jusqu'à Avignon, où il avait été relâché. L'étudiant est le kayakiste breton originaire de Saint-Brieuc, Malo Quémeneur. Ses deux agresseurs présumés interpellés, seront jugés le 26 juillet.

Par Krystell Veillard

La fête de la musique a pris une tournure cauchemardesque, pour le jeune kayakiste breton Malo Quémeneur, originaire de Saint-Brieuc. Le jeune champion du monde junior se trouvait à Toulouse avec ses coéquipiers pour la préparation des championnats du monde de kayak en Slovaquie fin juillet. Pris en stop, le jeune homme s'est vu dépouillé de sa carte bancaire, menacé avec une arme de poing par deux individus et emmené de force.
 

Abandonné à la gare d'Avignon

Puis les agresseurs, qui avaient retiré 350 euros, durant le trajet, ont abandonné leur victime devant la gare d'Avignon, quelque 330 km plus loin. Le kayakiste s'est retrouvé sans un sou et sans portable, et s'est rendu au commissariat. .Les deux suspects, âgés d’une vingtaine d’années, ont été interpellés à Avignon et placés en garde à vue. 
Ils seront jugés le 26 juillet prochain devant le tribunal correctionnel de la ville.

 

Sur le même sujet

Bleuñvenn Konan war plato Bali Breizh

Les + Lus